ActualitésCulture

GRAU DU ROI Les Bonimenteurs, l’autre stand up

Les Bonimenteurs au Grau-Du-Roi, l'occasion de rire, de faire travailler l'imaginaire et l'improvisation (Photo DR)
Les Bonimenteurs au Grau-Du-Roi, l'occasion de rire, de faire travailler l'imaginaire et l'improvisation (Photo DR)

On croit toujours que le stand up est né avec Jamel Debbouze et son Comedy Club. Il a sans aucun doute démocratisé la forme scénique mais sans en être l’initiateur. De tout temps les Hommes montent sur les planches et improvisent pour faire rire l’assemblée. Les Bonimenteurs, duo humoristique de haute volée, seront en représentation au Grau-du-Roi vendredi soir pour le bonheur des amoureux du genre.

Attention, public coopératif exigé !

Dès le début du spectacle, avant même l’entrée en scène du duo, la production demande au public de s’installer dans le show. "Chers spectateurs, Nous allons vous demander d’écrire un thème d’improvisation puis de le déposer dans le seau à Champagne. Un thème, c’est : une phrase, un mot, une citation… de préférence éloigné de l’actualité et de la télévision". Le ton est donné, votre liberté sera la leur et ils tireront le fil de l'improvisation au gré des idées et de l'inspiration du jour.

Après plus de dix ans de tournée, 1000 représentations, 5000 histoires improvisées devant 200000 spectateurs, le duo avait décidé de mettre entre parenthèses ce spectacle mais une bonne réflexion les fait repartir sur le chemin des salles après avoir touché à quelques autres domaines artistiques.

On prend les mêmes et on recommence.

Toujours écrits au cordeau, les textes sont léchés, pensés et forgés dans l’acier inoxydable pour que les modes ne s’emparent pas d’eux. Les Bonimenteurs sont de fins improvisateurs, chose souvent ardue car ne pas tomber dans la facilité est bien difficile. Des situations ubuesques, des instantanés de vie, des regards qui ne trompent pas tant les yeux frisent et frémissent quand une bonne vanne arrive dans la tête de l’un des deux, un spectacle intéressant pour celles et ceux qui veulent découvrir des nouveaux noms, loin des stars industrielles de l’humour actuel mais avec un artisanat intellectuel de qualité.

Tout public, jamais vulgaire et instructif la plupart du temps, le spectacle que proposent les deux larrons s’inscrit dans le temps et l’esprit sans omettre de faire travailler les zygomatiques.

Didier Landucci et Jean-Marc Michelangeli, les deux hurluberlus qui montent sur scène, sont les descendants des Fernadel, Raimu ou Tati. Ils savent se servir de nos errances, surlignent le trait, le déforment légèrement et l’assimilent à une vague de rires sans digue et sans catastrophe, le tout au naturel !

A l’espace Jean-Pierre Cassel vendredi 06 novembre à 21h. Réservations au 04.66.51.10.70. Tarifs 16 euros ; 12 euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité