NîmesSorties Gard

NÎMES Festival Sevillanas, ce samedi à Paloma !

manguarao-556x278

Avis de fiesta flamenca, Paloma et O Flamenco s’associent pour vous proposer un passeport vers Séville, une expérience à la fois musicale, culinaire et culturelle. Pour l’occasion, la grande salle se fait une beauté version cabaretoù le public prendra plaisir à danser et déambuler. Quant à ceux qui le souhaitent, ils pourront réserver des places assises autour d’une table pour apprécier le spectacle et déguster des tapas et autres douceurs andalouses (attention nombre de places limité). Au delà de la musique, le festival Sevillanas célèbre un art de vivre et explose les codes de la scène pour un moment de partage entre spectateurs, passionnés, curieux et artistes.

Manguara, El Mani et Los Marismenos en guise de bande son. Une exceptionnelle réunion de stars qui excellent dans un large répertoire, lors de laquelle les artistes seront placés au plus près du public pour une interaction dans la plus pure tradition sévillane.

Une initiation à l’art de la Sévillane est prévu à 19h en compagnie de Mamzelle Flamenka dans le club. Cet atelier est gratuit, ouvert à tous, sans inscription préalable.

Durant la soirée aura lieu un concours de danse dont la demie-finale aura eu lieu la veille à l’hotel C-suites. Plus d’informations sur les lots à gagner, les modalités d’inscription, etc.

Manguara : Le futur de la Sevillana
Manguara est le nom d’un cocktail d’eau de vie et d’eau fraiche que l’on ne trouve qu’à Huelva. Joli symbole pour le groupe de ces 3 frères aux superbes voix, 3 véritables artistes à la carrière relativement courte (1998), mais constellée de succès. Le travail de Manguara donne un nouveau souffle à la sevillana

« El Mani », au coeur de Séville.
Depuis l’âge de 12 ans El Mani fait partie du coeur des sevillans. Disque de platine dès son album « Cosas de Sevilla », il publie depuis 25 ans avec régularité tous les ans un ou deux disques de sevillanas, puis enchaîne plus de 50 galas. Son dernier disque « Arriba el telon » est sorti au mois de février 2015. José Manuel  « El Mani » a obtenu plusieurs récompenses comme le  “Farolillo de Oro” et “Puerta Grande”.
Sur le plan personnel, la dramatique amputation d’une jambe l’a rendu encore plus cher aux yeux des aficionados du monde entier. Plus que jamais, El Mani fait partie du coeur des sevillans.

Los Marismeños, un groupe de légende.
Grands rocieros, les Marismeños possèdent leur style propre « marismeño ». Ces pionniers de l’âge d’or des sevillanas étaient mineurs dans les années 60 quand ils sont montés enregistrer à Madrid à la demande du grand Manuel Pareja-Obregón. Toujours innovants, ils ont créé des hits gravés dans la mémoire du  peuple andalou, comme la célebrissime rumba « Caramba, carambita », ou d’innombrables sevillanas “La historia de una  amapola”, “Una oración rociera”, “Vente a razones”, “Salta la reja almonteño”, “Yo siempre fui con Triana”, “Almonteño déjame”, “Perdónala”, “Huelva, donde el fandango hanacío”, “Que también es de Sevilla”, “Sevillanas de Triana”.. Toujours plébiscités sur les scènes d’Europe ou d’ Amérique, Juan Luis González, José Manuel Núñez, Juan Carlos González y Emilio Losada viennent enfin se produire à Nîmes, très attendus par les aficionados français.

 

PLEIN / RÉDUIT : 21 / 18 €

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité