A la uneActualitésSociété

GRAU-DU-ROI Les lutins d’un Père Noël vert sur les plages

La "cueillette" de l'association Ecodunes au Grau du Roi suggère qu'il reste encore de travail à effectuer en terme de prévention et de collecte des déchets sur les plages gradoises
La "cueillette" de l'association Ecodunes au Grau du Roi suggère qu'il reste encore de travail à effectuer en terme de prévention et de collecte des déchets sur les plages gradoises
La "cueillette" de l'association Ecodunes au Grau du Roi suggère qu'il reste encore du travail à effectuer en terme de prévention et de collecte des déchets sur les plages gardoises. Photo DR

Un environnement sain est primordial quand on parle de tourisme vert. Au Grau-du-Roi, les associations n'hésitent pas à mettre la main au sac poubelle et partent en quête des derniers déchets visibles. Les plages se portent bien, le cordon dunaire un peu mois.

Non ils ne sont pas les lutins d'un père Noël qui n'a pas su rester vert. Non ils ne sont pas non plus des citoyens comme les autres car ils agissent plus que la moyenne et ce, dans un but collectif. En cette période de fêtes, il faut aussi savoir fêter ces personnes qui offrent leur temps pour apporter leur pierre à l'édifice de notre monde. C’est donc sous un soleil aussi inattendu qu’agréable qu’une quinzaine de membres de l’association Ecodunes s’était donné rendez-vous sur la plage de la rive droite au Grau-du-Roi afin de procéder à un ultime nettoyage du cordon dunaire gardois pour l’année 2015.
Le petit déjeuner bien local englouti rapidement et dans la chaleur du soleil levant, les adhérents se sont mis à l’œuvre dès 10h. Le but était d’entreprendre une action de nettoyage à la fois au cœur du cordon dunaire et sur la plage du Boucanet sur une distance de 1 km.
Si la plage n’offrait que très peu de déchets plastiques, c’est derrière les ganivelles  que l’association fit l’essentiel de sa récolte. Car les dunes étant interdites au public, elles sont très peu visitées. Cela n’empêche pas les déchets plastiques en tous genres de finir, poussés par les vents dominants,  emprisonnés dans la végétation dunaire qui fait office de filet.
En 2 heures de "cueillette", les  membres de l’association ont rempli une quinzaine de sacs de 100 litres. C’est autant de déchets qui ne finiront pas au fond de la mer ni sous les pieds des prochains estivants.
Au palmarès des déchets : canettes en alu, pailles en plastiques, bâtons de sucettes, briquets, bouteilles en verre, vieilles sandales, nombreux morceaux de polystyrènes.
A ce titre, le bons sens inciterait à ne pas jeter les déchets (surtout alimentaires) dans une poubelle déjà pleine. Ils risquent  fort d’attirer les mouettes qui auront vite fait de tout mettre sens dessus dessous.
Cette action soutenue par la municipalité du Grau du Roi, avec l’octroi de gants, de sacs poubelles et la gestion du ramassage des sacs de "cueillette" est une première que Pascale Bouillevaux, adjointe déléguée au développement Durable, ainsi que Robert Crauste, maire de la ville, entendent bien renouveler et amplifier avec Ecodunes.

Sylvain Maurin, sportif accompli et instigateur de l'association Ecodunes qui nettoie les dunes méditerranéennes
Sylvain Maurin, sportif accompli et instigateur de l'association Ecodunes qui nettoie les dunes méditerranéennes. Photo DR

Cette association existe depuis moins d’un an. Elle a pour vocation la dépollution du cordon dunaire en Camargue et petite Camargue. Elle émane de la volonté de son président, Sylvain Maurin. Ce gardois de 55 ans est connu dans le petit monde des sports de glisse. Il a à son actif prés de 30 années de compétitions, d’abord en planche à voile, puis en kitesurf. Sylvain connaît donc très bien le littoral méditerranéen, spécialement entre Port St Louis et Le Grau-du-Roi. Au fil des années, il a pris conscience du degré de pollution de certains secteurs de notre littoral. Et c’est naturellement au sein de sa communauté de kitesurfeurs, tous sensibles à l’état des plages, qu’il a jeté les bases de son association et trouvé ses premiers adhérents.
Actuellement la structure compte prés de 40 adhérents, qui n’hésitent pas à relever les manches à chaque fois qu’une journée de nettoyage est programmée!
Pour rejoindre l’association :
Sur Facebook :https://www.facebook.com/groups/1808587142700206/
Par mail :ecodunes@gmail.com

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité