A la uneActualités

SAMEDI DE RIRE Nous aussi on vous aime : le best of des commentaires de la semaine

DR
DR
DR

Vous nous lisez, alors nous aussi on vous lit : on est comme ça chez Objectif Gard.

Etre supporter, bien souvent ça vous tombe dessus sans que vous ne puissiez rien y faire. Pourquoi supporter tel club plutôt que tel autre ? Quand on a vu son premier match au stade aux Costières, qu’on n’a pas l’âge pour avoir connu l’équipe de Kader Firoud mais que gamin on a suivi l’aventure de la Coupe de France 1996, plus tard l’épopée de celle de 2005 avec l’exceptionnel quart face à Sochaux (Matthias Verschave, si tu nous lis) ou encore la montée de 2008, le maintien inespéré la saison suivante, la descente puis la remontée immédiate après un match joué dans une ambiance inoubliable face au Poiré-sur-Vie, qu’on s’est gelé ou trempé plus souvent qu’à son tour devant un Nîmes - Wasquehal ou un Nîmes - Gueugnon, qu’on a pris un gros coup sur la tête avec l’affaire Conrad, qu’on espère chaque vendredi et ce qu’on soit au stade ou à écouter la radio, on ne se pose pas la question, et tant pis si parfois ça fait souffrir, si d’autres clubs sont quand même plus faciles à supporter, à tous les sens du terme. Vous l’aurez compris, pour ce premier Samedi de rire de 2016, on va parler foot, et Crocos.

« Objectif Gard franchement article de merde »

Dimanche dernier, c’est peu dire que l’édito sur l’opération « satisfait ou échangé » n’a pas fait l’unanimité. Dans ce papier, notre journaliste, qui suit le Nîmes Olympique depuis des années, raille avec pas mal de second degré la « braderie » à laquelle se livre le club, en délicate posture au classement en Ligue 2. Une critique d’une politique menée par la direction, et en aucun cas de l’institution, ni des supporters, qui a provoqué une levée de boucliers.

« Objectif Gard franchement article de merde , du grand journalisme là ... Satisfait ou désabonné sur Facebook d Objectif Gard . Ça marche aussi » lance ainsi Pascal sur Facebook, quand Laurent se dévoue pour dégainer un bien rapide point Godwin après que notre rédaction a précisé que nous étions aussi des supporters Crocos : « Alligné le mot "supporteur" après un texte pareil c'est comme si Hitler aurait dit qu'au final il leur voulait pas de mal...aux juifs ». Arrêtons d’essayer de chercher un rapport même très lointain entre notre article et un dictateur du siècle dernier, et continuons le florilège de réactions avec le commentaire de Roland : « Franchement très ambigu cet article ! Pas d'accord avec son coté démotivateur ....En fait je le déteste,il me fait chier comme si le maintien de nimes vous ferai chier! » Roland, rassurez-vous : le maintien de Nîmes en Ligue 2 ne nous ferait pas chier du tout, c’est même l’inverse. Vous savez, les journalistes sont des gens comme vous (si, si), ils préfèrent voir des matches de Ligue 2 que des matches de National, et si possible aux Costières.

« Très juste cet article ! »

Entre deux commentaires réprobateurs, quelques uns d’entre vous ont tout de même exprimé un autre avis, comme Li Vio — « Très juste cet article ! Le club est devenu une mascarade ! » ­­— ou Davy : « Je comprends pour ma part tout à fait cet article et je trouve qu'il reflète totalement la situation de l'équipe actuellement et le "ras le bol" de tout bon spporteurs qui "souffrent" match aprés match de voir ce que devient son équipe. L'ironie présente dans l'article montre o'combien les promesses, les bonnes formules et l'esprit soit disant "conquerant" du club en début de saison n'étaient que "du vent " !!! » « Alors reste chez toi Davy car c'est du grand n'importe quoi ce que tu racontes » lui répondra Roland, avant d’affirmer tranquillement quelques commentaires plus bas qu’Objectif Gard serait « 100% financé par les impots des gardois » et que du coup, « Y A DES COUPS DE PIEDS AU CUL QUI SE PERDENT ! » Roland, (re)rassurez-vous, aucun centime de vos impôts ne sert à financer notre journal, qui est complètement indépendant. Et tant pis pour les coups de pieds au cul perdus.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité