ActualitésSociété

NÎMES Le Droit Au Logement va rendre visible ce qui ne l’est pas

L'association nîmoise sera créée lors de sa première assemblé générale le 28 janvier à 18h30 à Pablo Neruda (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
L'association nîmoise sera créée lors de sa première assemblée générale le 28 janvier à 18h30 à Pablo Neruda (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Le logement est un droit, un impératif constitutionnel qui laisse pourtant à désirer... Des militants de la cause humaine se rassemblent et montent une association locale qui aidera, de manière collective et forte, les personnes les plus humbles et sans toit.

Droit Au Logement, une association créée en 1990 pour venir en aide aux populations fragilisées, permet d'avoir accès à un logement décent.

Sur Nîmes, on dénombre 800 logements sociaux non occupés et si on prend en compte la totalité des logements du parc immobilier nîmois, on arrive vite à un chiffre dépassant les 7000, pas de quoi flamber quand on sait que dans le même temps, des dizaines d'hommes et de femmes n'ont pas de toit ou d'endroit où dormir sereinement.

"De nombreux locaux publics vides pourraient être habités... Nous voulons juste trouver des logements décents, c'est pour cela que nous créons une branche de l'association DAL à Nîmes. Des outils existent mais ils ne sont jamais employés par l’État. Nous conseillons à tous les gens qui ont reçu des demandes d'expulsion de rester le plus longtemps possible dans leur logement!" notent les membres de la future association.

Les objectifs de cette association fraîchement créée et comportant une trentaine d'adhérents sont simples. Trouver des solutions pratiques pour un relogement facile, faire adhérer la population nîmoise, rejoindre les actions du DAL national pour avoir un maximum d'informations, tenir des permanences et former les citoyens à ce problème. En se structurant, l'association laisse la part belle à l'imagination de ses futurs membres. "Au sein de notre collectif, chacun pourra trouver une place et sera utile selon ses envies et ses compétences".

Les inégalités s'amplifient

Il est très difficile d'obtenir des chiffres quand on parle de misère humaine et sociale mais le public que côtoie l'association ou encore le Samu Social, est de plus en plus jeune. En 2005, on comptait 3,5 millions de mal logés, aujourd'hui, nous sommes presque à 4. De même, on estime à plus de 140000 le nombre de personnes qui dorment dans la rue au quotidien, à plus de 600000 celles qui dorment chez un tiers et à plus de 2 millions pour ceux qui ont un logement mais qui se privent de chauffage...

"De plus en plus de gens entrent dans la précarité. Le DAL alerte sur ces faits, il faut appréhender le problème différemment, de manière plus globale. Il y a des outils, il faut trouver plus de solutions et mettre en place des vraies propositions. La situation empire, le phénomène s'accélère et nous ne voulons pas opposer les gens entre eux. D'ailleurs, nous ne nous attaquons pas aux privés qui ont des logements vacants, nous ne parlons que du public!" poursuivent les "Dalistes".

Se battre pour l'application des lois qui doivent l'être avant de transgresser les règles. Le logement privé est onéreux, les inégalités sont de plus en plus visibles et le fossé se creuse. "A Nîmes, personne n'utilise le DALO (NDLR : Droit Au Logement Opposable) alors qu'il y a des choses à faire! La lutte collective est essentielle, nous voulons que les gens comprennent ce pourquoi ils se battent à nos côtés!".

Sur les 800 logements sociaux libres à Nîmes, "ils sont quasi tous en rez-de-chaussée des immeubles de la ZUP et des quartiers sensibles. On nous dit que personne ne veut habiter là mais si on nous donne les clés, on trouvera des gens qui sont prêts à y vivre... C'est toujours mieux que rien!" conclut l'équipe.

Assemblée Générale constitutive DAL le 28 janvier à 18h30 au centre Pablo Neruda à Nîmes. Renseignements : 07.68.28.04.53.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité