A la uneActualités

BAGNOLS Les créations d’un crématorium et d’un lotissement votées au cours d’un conseil municipal consensuel

Ce matin, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce matin, lors du conseil municipal de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On a frisé le grand chelem ce matin : sur les 28 délibérations à l’ordre du jour ce matin du premier conseil municipal bagnolais de l’année, seule une n’a pas été votée à l’unanimité.

Deux projets d’envergure étaient notamment au programme : la création d’un crématorium et celle d’un lotissement situé sur la route d’Orsan.

Un crématorium qui « ne coûtera rien à la commune »

Alors que le taux de crémation ne cesse d’augmenter, et qu’il devrait concerner la moitié des défunts d’ici 2030, le Gard ne compte pour l’heure que deux crématoriums, à Nîmes et Saint-Martin-de-Valgalgues. « Aujourd’hui il faut aller à Orange ou même Bourg-Saint-Andéol, ce qui est compliqué et une épreuve quand on est en deuil », estime le maire Jean-Christian Rey, au moment de justifier la décision de création de l’équipement funéraire.

Un équipement qui sera « installé au cœur du cimetière », et qui « ne coûtera rien à la commune » a précisé le maire, vu que la ville a fait le choix de la délégation de construction et de gestion. La mairie se contentera d’une redevance municipale, « une sorte de loyer », dixit l’édile.

« C’est un projet très pertinent, estimera le conseiller d’opposition Christian Roux. Par contre, il aurait été peut-être plus logique que l’agglo porte le projet. » « Ce n’est pas une compétence transférée aux agglos » lui a répondu Jean-Christian Rey.

Le conseiller municipal d’opposition du groupe RBM-FN Jean-Pierre Navarro, de retour ce matin (voir plus bas) a ensuite pris la parole pour affirmer que « ce sujet touche au cœur de notre existence » avant d’inviter « chacun » à y réfléchir et à « s’exprimer ». « C’est de l’ordre du privé », recadrera le maire, avant de lancer qu’il voulait à titre personnel « être empaillé au rez-de-chaussée de la mairie. » La délibération sera votée à l’unanimité. Prochaine étape : une assistance à maîtrise d’ouvrage pour fixer le cahier des charges.

Un lotissement route d’Orsan

Autre grand projet au menu de ce conseil municipal, la signature du Projet urbain partenarial (PUP) avec la SARL TDSP pour la construction d’un lotissement situé route d’Orsan. « Le projet consiste en la création d’un logement de 61 lots sur environ 5 hectares » a noté le maire avant de préciser qu’il s’agirait de « maisons individuelles. »

Le PUP, le premier signé par la mairie de Bagnols, encadre le rôle des parties : la ville devra élargir la route et tirer les réseaux, et le lotisseur s’occuper du reste, en échange d’une exonération de la taxe d’aménagement pendant 6 ans. Ainsi, la SARL TDSP paiera 70 % des travaux et équipements, soit 866 320 euros HT.

Pour l’heure, aucune date de construction n’est donnée, mais la convention prévoit que la ville de Bagnols « s’engage à achever les travaux de réalisation des équipements au plus tard le 31 décembre 2018. » La délibération a été votée à l’unanimité.

Et aussi :

Navarro, le retour : comme nous vous l’annoncions, Jean-Pierre Navarro est de nouveau conseiller municipal. L’ex-FN, qui suppléé Annie Custillon, siègera avec les époux Eymeric et l’absent perpétuel Stéphane Pérez. « Je n’adhère aujourd’hui à aucun parti politique, mais mes idées correspondent au FN. J’interviendrai toujours selon ma propre conscience et elle seule » a déclaré le nouveau conseiller municipal avant d’ironiquement regretter « la disparition de notre distingué chef de groupe (Stéphane Pérez, ndlr). » On peut présumer en tout cas que la place de conseiller municipal a manqué à Jean-Pierre Navarro, qui est intervenu sur quasiment toutes les délibérations — parfois juste pour la beauté du geste — ce qui lui a valu ce commentaire du maire : « vous êtes en forme aujourd’hui ! »

Jean-Pierre Navarro (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Pierre Navarro (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un policier municipal supplémentaire : le conseil municipal a voté à l’unanimité la création d’un poste d’agent de police municipal à temps complet, venant compléter un effectif de 22 personnes. De quoi faire dire à Jean-Pierre Navarro que cette création était une occasion « de prendre exemple sur Beaucaire », ville FN. « Ils devraient eux venir ici pour prendre exemple sur ce qu’on fait » lui répondra Jean-Christian Rey.

LA délibération de la discorde : il n’y en a eu qu’une, la numéro 13, comme un symbole. C’est en effet sur la subvention de 1 750 euros accordée à l’association Jeunesse en action pour renouveler ses machines de musculation que l’unanimité générale s’est brisée. Le conseiller d’opposition UDI Claude Roux a en effet voté contre, « car j’y suis allé une fois et je suis tombé sur deux gars avachis qui fumaient un joint, c’était la foire. » Le conseiller a toutefois accepté d’y retourner avec le conseiller municipal Ali Ouatizerga, pour se faire un nouvel avis.

Vers des travaux à l’îlot Saint-Gilles : le conseil municipal a voté à l’unanimité une demande de dotation d’équipement des territoires ruraux pour lui permettre de lancer des travaux à l’îlot Saint-Gilles. « Cette année il y aura une première tranche » a précisé l’adjointe Monique Graziano-Bayle.

Le budget viendra avec le printemps : interpellé par Claude Roux en fin de conseil, qui se demandait pourquoi cette année le débat d’orientations budgétaires et le vote du budget, d’habitude débattus en fin d’année, ne l’étaient toujours pas, le maire a expliqué « attendre d’avoir un peu plus de vision sur les dotations. » Pour ne pas « prendre de risque », le budget sera voté « en mars ou en avril. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “BAGNOLS Les créations d’un crématorium et d’un lotissement votées au cours d’un conseil municipal consensuel”

  1. FN et M Navarro : Des questions et des interventions souvent pour rien juste histoire de se faire plaisir et pour faire remarquer son retour.

    Nous esperons pour le prochain conseil un Compte de Résultat positif tel que nous l’a fait penser M le Maire, alorsnous verrons si la ville st bien gérée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité