Actualités

DANS NOS VILLAGES L’Institut Emmanuel d’Alzon de Vestric fait peau neuve

Au rez-de-chaussée, les classes réservées à la section Métiers du cheval. A l'étage, les studios pour l'internat (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)
Au rez-de-chaussée, les classes réservées à la section Métiers du cheval. A l'étage, les studios pour l'internat (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)

Blotti entre Uchaud et Vauvert, le village de Vestric-et-Candiac est un peu spécial. Moins de 1500 âmes au compteur, une histoire qui s'étale sur des siècles et un établissement scolaire privé avec l'Institut Emmanuel d'Alzon qui a quelques sections dans un lieu atypique remis au goût du jour.

Planté sur un ancien vignoble appartenant à la famille du célèbre Marquis de Montcalm mort héroïquement devant la ville de Québec au milieu du 18ème siècle, l'établissement s'impose majestueusement dans la plaine de la Vistrenque. Pour cette inauguration, l'accueil est réalisé par les élèves. Badges et tenues de l'établissement déclinées en divers modèles annoncent la couleur et les filières de la structure éducative qui vient de connaître une série de travaux.

Le vaste parking parle pour l'événement, il est archicomble. Ces portes ouvertes avant l'heure sont organisées pour que les élèves montrent à leurs parents les nouveaux bâtiments qui sont sortis de terre, qui ont la fierté de l'établissement et qu'il est temps d'investir sérieusement! Classes, studios, salle de restauration et cuisine, tout vient d'être fait ou refait et l'ensemble sera dédié au collège, au Lycée Agricole Privé et au Centre de Formation et d'Apprentis de l’Institut Emmanuel d’Alzon de Vestric.

  (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)
Au pied du château, l'entrée de la cuisine mène à la salle de restauration (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)

Un superbe attelage huit places tracté par deux mules fait visiter les environs tandis qu'au pied du château, un dj ambiance la soirée inaugurale. Les enfants prennent par la main leurs parents et leur font visiter les lieux, leurs donnent des explications claires et les sourires affichés sur les têtes des familles ne viennent que rassurer un peu plus des parents comblés. La plus grande transformation, est peut-être le bâtiment dédié aux métiers du cheval, une nouvelle barre avec en rez-de-chaussée des salles de cours et à l'étage des studios confortables.

Mais c'est la cantine, lieu social par excellence, que les travaux font mouche. On pouvait entendre des "c'est vraiment super, à la cantine, pour se servir, c'est mieux et pour manger, c'est encore mieux!" ou encore "tu as vu? on peut choisir nos places! Comme ça on est tous à côté!". Les élèves responsables sont à pied d’œuvre pour cette inauguration. Ils accueillent, guident et expliquent aux familles leur quotidien et leur travail au sein de l'établissement en répondant aux questions posées.

 (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)
Les élèves expliquent à leurs parents et leur font visiter les lieux (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)

A pied du château, une carrière est aménagée pour que les élèves des métiers du cheval puissent faire la démonstration de leurs savoirs. Arlésiennes, costumes folkloriques et familles enjouées sous le regards amusés des hommes d'église, emplissent les lieux d'une bonne humeur certaine. D'anciens élèves présents pour l'occasion se rappellent les souvenirs, bons et moins bons, passés dans ces lieux et avouent avec un sourire au coin des lèvres "ah... si on avait eu ça...!".

 (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)
Un préau et des salles de cours à l'arrière du château (Photo Anthony Maurin ObjectifGard)

C’est dans ce site un peu magique que les élèves évoluent toute l'année. En chiffres, l'établissement compte 428 élèves se répartissant dans 13 classes. Pour le collège, 98,8% de taux de réussite au brevet (90 présentés 89 reçus dont 21 tb et 80% d'élèves avec mention). Pour la filière CFA métiers du cheval, là aussi les bons chiffres répondent à l'appel. Au baccalauréat 2013, si la moyenne nationale était à 86%, à Vestric, elle était à 93%.  Les deux formations proposées (seconde professionnelle Productions animales et Bac Pro Conduite et gestion d'une Exploitation Agricole, spécialité Dominante élevage) fonctionnent donc très bien elles aussi.

A la nuit tombée, les éclairages font leur effet et illuminent le site qui ressemble plus à un relais-château qu'à un établissement scolaire! Un spectacle équestre proposé par les élèves viendra agrémenter la soirée qui se terminera sur une excellente note.

Portes ouvertes pour le collège : le samedi 19 mars 2016 de 9h à 12h. Portes ouvertes pour les CFA / LAP : Mercredi 10 février 2016 de 10h à 16h  et Mercredi 11 mai 2016 de 16h à 19h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “DANS NOS VILLAGES L’Institut Emmanuel d’Alzon de Vestric fait peau neuve”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité