ActualitésPolitique

NÎMES METROPOLE L’agglo chamboulée par Leins-Gardonnenque

AGGLO Conseil Communautaire (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Sous la présidence d'Yvan Lachaud, l'agglo se prépare à recevoir, si le Tribunal Administratif le décide, les communes de Leins-Gardonnenque (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Alors que la Communauté de communes Leins-Gardonnenque est en train d'évoluer, l'agglo de Nîmes ne souhaite toujours pas de fusion entre les deux entités. Si la décision du Tribunal Administratif est contraire à cela, Parignargues pourrait partir du côté de Sommières et Moussac du côté d'Uzès. Les autres communes seraient rattachées à l'agglo nîmoise.

"Vendredi dernier, un consensus a été trouvé pour que le territoire de Leins-Gardonnenque reste en l'état mais nous attendons le jugement du Tribunal Administratif qui va bientôt se prononcer" évoque le président de Nîmes Métropole Yvan Lachaud, qui a mis au dernier moment la question à l'ordre du jour. Pourquoi une telle crainte? Au-delà des coûts engendrés (si coûts il y a) par l'accueil de nouvelles communes, l'exécutif se verrait certainement bouleversé et devrait être réélu alors même que des tensions se font sentir au sein de l'actuelle majorité.

En trois parties, un voeux a été formulé par le conseil communautaire qui prévoit : un maintien de la position actuelle de Leins Gardonnenque et Nîmes Métropole qui ne souhaitent pas fusionner. Cette position est prise conformément à l'amendement du 5 février de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale qui statuera à nouveau sur la situation les 11 et 21 mars prochain. Parallèlement, saisi par le Préfet du Gard, le Tribunal Administratif doit rendre compte de sa position vis à vis de la loi NOTRe qui prévoit un regroupement des communautés de communes de moins de 15.000 habitants sur un même territoire. A l’issue des différentes conclusions, et, si rien ne va dans le sens espéré par l'Agglo de Nîmes, les élus nîmois accueilleraient toutes les communes à l'exception de Moussac qui rejoindrait l'Uzège et celle de Parignargues le Pays de Sommiers, puisque les conseils municipaux respectifs de ces communes du Gard ont voté dans ce sens ainsi que les communautés de communes de ces territoires. 

Le Conseil communautaire, une fois la question de Leins-Gardonnenque décalée à la fin de la séance, a tenu à évoquer son empressement à voir le Pôle métropolitain se développer. "On avance bien et on ira encore plus loin en 2016" sonne Yvan Lachaud. Autre sujet de discorde, le Transport Collectif en Site Propre de la Ville de Nîmes... La première réunion publique aura lieu ce jeudi à Paloma puis, le 23 mars prochain à Caveirrac, une seconde réunion sera organisée.

Prise de parole du public concernant l'augmentation des tarifs des transports de l'agglo (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
Prise de parole du public concernant l'augmentation des tarifs des transports de l'agglo (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Toujours du côté des transports et de leurs changements tarifaires, une grande première s'est jouée au Colisée. La présidence de l'agglo a laissé s'exprimer le public frondeur présent dans l'assemblée sous la houlette de Michel Perfettini. "Ces nouveaux tarifs d'abonnements nous indignent. Tous les tarifs sont en augmentation, entre 20% et 75% pour certains, les personnes les plus durement touchées sont celles qui ont le moins de ressources. Nous avons une pétition signée par plus de 1500 personnes et nous demandons de revenir en arrière sur ces choix désastreux". William Portal, élu en charge du dossier, recevra une délégation pour expliquer les raisons de ces choix et pour parler de l'avenir des transports collectifs dans l'agglo.

Un bilan LOTI ( évaluation des effets de l'infrastructure à un moment donné) a été demandé pour la ligne 1 du TCSP, il sera prévu pour 2017, 5 ans après la mise en place de la ligne 1, c'est-à-dire après que les travaux de la ligne 2 soient terminés...

Comme à son habitude, Yoann Gillet principal trublion de l'opposition FN, a tenu à rallonger les débats en demandant 11 votes à bulletins secrets (une heure supplémentaire pour mettre en place cette excellente idée...) pour la désignation des représentants de l'agglo au sein des conseils d'administration des établissements publics locaux d'enseignement. Le jeune élu n'avait certainement pas envie de voir Marine Le Pen au JT de 20h de TF1!

L'assemblée du Conseil communautaire (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)
L'assemblée du Conseil communautaire (Photo Anthony Maurin : ObjectifGard)

Sujet sensible, la validation du schéma directeur des déchetteries. Pour Frédéric Touzellier, rapporteur de la question et maire de Générac, "il faut aller dans le sens de l'histoire. Les débats étaient ouverts à tous, le comité de pilotage a bien travaillé sur la question mais si nous sommes élus, c'est pour prendre des décisions et trancher! Cependant, nous ne sommes pas fermés au dialogue". Car dans le domaine, pas mal de choses devraient changer avec des fusions de déchetteries, des travaux...

Dans la suite logique du Conseil, quand on parle environnement, la outarde canepetière n'est jamais très loin mais a eu le mérite de faire sourire l'assemblée. Si Laurent Burgoa ne "comprend pas l'aura que l'on donne à ces associations qui sont bien souvent contre les traditions", le développement de l'agglo se fera bel et bien avec cette contrainte qui enquiquine un peu tout le monde!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES METROPOLE L’agglo chamboulée par Leins-Gardonnenque”

  1. Vu vos commentaires partiaux sur le FN, vous devriez vous contentez de vivre vos passions et de ce fait eviter de nous influencez par vos mauvaises opinions.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité