Actualités

UZÈS Les travaux du quartier St-Roman sont bientôt finis

L'adjoint aux travaux Gérard Bonneau, la directrice des servies techniques Valérie Maraval et le maire d'Uzès Jean-Luc Chapon, sur la placette Saint-Roman (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'adjoint aux travaux Gérard Bonneau, la directrice des servies techniques Valérie Maraval et le maire d'Uzès Jean-Luc Chapon, sur la placette Saint-Roman (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Bientôt six mois que le quartier Saint-Roman, dans le secteur sauvegardé d’Uzès, est en travaux.

Il n’y en a plus pour très longtemps : le quartier aura achevé sa mue d’ici moins d’un mois.

Les rues pavées, les réseaux repris

« C’était la dernière partie du secteur sauvegardé à aménager, explique la directrice des services techniques de la cité ducale Valérie Maraval. Il y avait une forte demande des riverains, et la municipalité s’était engagée à faire les travaux durant ce mandat. »

Si aujourd’hui les pavés ont remplacé le goudron cabossé et la terre battue, une partie importante des travaux s’est déroulée sous terre : « nous avons réalisé l’ensemble des réseaux secs et humides, à savoir l’assainissement, l’eau potable, l’électricité, le téléphone et l’éclairage public », explique la directrice des services techniques. Une phase assurée par l’entreprise Carminati qui a débuté fin octobre dernier et qui s’est poursuivie jusqu’à la mi-février.

Après une phase de vérification de l’étanchéité des nouvelles canalisations, les travaux en surface ont pu débuter, avec le pavage des rues de la Ferté-Milon, Docteur Blanchard (en partie), Saint-Roman et de la placette du même nom assuré par l’entreprise De Filippis. Les pavés sont en pierre de Tieule, « une pierre de Lozère déjà utilisée dans tout le secteur sauvegardé », précise Valérie Maraval.

« Ça a de la gueule ! »

Aujourd’hui, le quartier Saint-Roman est entièrement pavé, et piéton. Il ne reste qu’à réaliser la fontaine en pierre de Beaulieu prévue pour la placette ainsi qu’à planter un olivier derrière. « Tout sera fini pour début avril », affirme la directrice des services techniques.

Des travaux qui représentent un important investissement pour la ville, à hauteur de 824 916 euros TTC. Pas donné certes, mais comme l’a lancé le maire Jean-Luc Chapon sur place mercredi matin, « ça a de la gueule ! »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité