Actualités

NÎMES Les castings de « N’oubliez pas les paroles » dans la joie et la bonne humeur

Les candidats chantent, et les autres l'accompagnent. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les candidats chantent, et les autres l'accompagnent. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce mardi, plus d'une centaine de candidats ont poussé la chansonnette aux castings de l'émission "N'oubliez pas les paroles" à l'hôtel Atria.

"Cabrel, contrairement à ce qu'on pense, c'est pas toujours simple." Cinq candidates sont regroupées dans un coin, tout sourire. Chacune tente de palier à sa timidité ou sa peur, avant de se jeter à l'eau. Alors on révise ses gammes, on passe son répertoire en revue. Des classiques de la chanson française. "J'écoute beaucoup la radio avant" indique Fabienne. À l'hôtel Atria, plus d'une centaine de personnes étaient inscrites hier après midi pour les castings de l'émission "N'oubliez pas les paroles", émission présentée sur France 2 par Naguy. Pour les départager, un premier QCM est distribué avec des paroles et, logiquement, des trous de trois à neuf mots à compléter. Au préalable, les candidats sont contactés par téléphone après leur inscription. On leur demande de chantonner un air même si l'émission ne fait pas dans la performance vocale : "J'étais au bureau quand on m'a téléphoné, à quatre pattes sous le bureau pour ne pas me faire remarquer. Mais chanter juste n'est pas nécessaire, parfois il y a de ces casseroles" s'amuse Fabienne.

Le jury s'est retiré pour faire une première sélection après les qcm. Sur la quarantaine de candidats présents dans l'une des deux salles, 14 sont remerciés. Mais les casteurs maintiennent la bonne humeur et l'esprit de groupe. Chaque candidat passe à tour de rôle et propose une chanson de son choix. Les autres sont invités à chanter le refrain en chœur, cela dépend l'atmosphère et rend la chose plus dynamique. La troisième étape est la dernière, chacun doit sélectionner un extrait de cinq chansons parmi une liste de trente, et chanter face caméra. Puis c'est l'attente, jusqu'à six mois avant d'être rappelé, ou pas. Sur la centaine de candidats aux castings nîmois, quarante seront filmés. Le chemin est long avant d'atteindre le plateau animé par Naguy et espérer remporter, comme Violaine, 240 000 €.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité