A la uneEconomie

TRESQUES Un magasin d’outillage d’un nouveau genre ouvre ses portes

Michael Simon (au centre) et ses deux salariés (DR)
Michael Simon (au centre) et ses deux salariés (DR)

« De plus en plus de secteurs d’activité font des drives, mais pas l’outillage, alors je me suis dit ‘pourquoi pas ?’ »

L’idée de Michael Simon est simple : créer un drive de l’outillage. Une idée qui se concrétise avec l’ouverture hier matin à 7 heures de Bricoshop sur la zone de Bernon, à Tresques.

« Entre 500 et 600 références » pour commencer

« Les choses vont se passer principalement sur notre site internet, le client se créé un compte, passe sa commande, paye en ligne ou en magasin et peut passer dans les deux heures pour venir chercher sa marchandise, ou alors nous pouvons l’expédier », explique le jeune entrepreneur. Et pour ceux qui auraient besoin d’être guidés, ou qui passeraient au magasin sans avoir préalablement commandé, une borne tactile est proposée sur place.

Comme dans tout drive, l’idée est « de faire gagner du temps, poursuit Michael Simon. On pense aux patrons, aux personnes qui n’ont pas le temps. » Avec ce système « unique en région », le client particulier ou professionnel pourra en effet commander 24 heures sur 24, en voyant en temps réel les stocks disponibles, que l’entrepreneur promet conséquents, tout comme la gamme proposée. « Nous avons de l’électroportatif, des perceuses, visseuses, meuleuses, des perforateurs, des vêtements et chaussures de sécurité, des laveurs à haute pression, des caisses à outils, des lasers » énumère Michael Simon, qui démarre son activité avec « entre 500 et 600 références » issues des catalogues de marques professionnelles parmi lesquelles Neo Tools, dont la jeune entreprise tresquoise est distributeur exclusif.

Le tout avec « des tarifs attractifs », permis par des frais de fonctionnement plus faibles, et « une grande réactivité », internet oblige, et « un vrai sens de l’accueil et du conseil du client », pour se différencier des plateformes de vente en ligne.

Déjà deux salariés embauchés

A 32 ans, Michael Simon ne manque pas d’ambition : ce conseiller financier de formation, installé à Tresques, a pris un congé sans solde pour lancer son entreprise, fruit d’un an de travail, fait construire les locaux sur la zone de Bernon et embauché d’ores et déjà deux salariés. « C’est le premier site, poursuit-il. L’idée par la suite est d’avoir quatre points de retrait, ici, dans le Vaucluse, à Montélimar et dans les environs de Montpellier. »

En attendant, à l’aube du lancement de son entreprise, Michael Simon se dit conscient du « challenge important » qui l’attend mais reste confiant : « jusqu’à présent, je n’ai eu que des bons retours sur le concept. »

Le site internet est ici, le magasin au parc d'activités de Bernon, chemin Michel Ledrappier à Tresques.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité