Faits Divers

GRAND AVIGNON Ils vendaient des voitures au compteur trafiqué

Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard

100 000 kilomètres c’est quatre tours du monde, ou un quart de la distance Terre-Lune.

Une jolie distance, que trois hommes originaires d’Avignon et Saze déduisaient du kilométrage des voitures d’occasion qu’ils vendaient via une société avignonnaise.

Seize voitures vendues

C’est un acheteur qui a fait éclater l’affaire après avoir acquis le 1er avril dernier une Citroën C3 à ladite société. Au premier abord tout va bien, sauf que l’acheteur se rend finalement compte que sa Citroën affiche en réalité 106 000 kilomètres de plus que ce qu’elle a au compteur. Il dépose plainte après avoir tenté de recontacter le vendeur, sans succès.

Les policiers ouvrent alors une enquête et découvrent que la société avignonnaise vend des voitures qui présentent toutes en moyenne 100 000 kilomètres de plus qu’affiché au compteur. Les policiers placent alors en garde à vue le gérant, un avignonnais de 25 ans déjà très défavorablement connu de leurs services, qui ne correspond cependant pas au signalement du vendeur. Il s’avère que le vendeur est un autre homme, lui aussi âgé de 25 ans, mais demeurant à Montfavet, qui est lui aussi placé en garde à vue.

L’un d’eux finira par mettre en cause un troisième homme, un gardois de 30 ans demeurant à Saze, comme étant celui qui met en vente les véhicules trafiqués sous couvert de la société. Fort logiquement, le troisième homme rejoint ses deux complices en garde à vue.

Les investigations feront ressortir le fait que le gérant vendait lui-même les voitures dont il savait le kilométrage trafiqué, et qu’il vendait également des déclarations de cession portant le tampon de son auto-entreprise aux deux autres qui s’en servaient pour vendre et immatriculer les véhicules frelatés. Les deux individus établissaient également sur le facturier du gérant de fausses factures d’entretien.

En tout, ce sont pas moins de seize voitures qui ont été vendues dans le cadre de ce trafic vaucluso-gardois.

Le trois hommes comparaîtront le 17 octobre prochain pour faux, usage de faux et complicité de ces deux délits.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “GRAND AVIGNON Ils vendaient des voitures au compteur trafiqué”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité