Economie

VAUVERT La CCI Nîmes épaule la conversion énergétique de la société coopérative UDM

douais-filiere-bois
Photo : de gauche à droite : Benoît HORNECKER Directeur Général UDM, Vincent MARTIN DG CCI Nîmes, Franck D’HEBOMEZ Directeur d’établissement et Henry DOUAIS Président CCI Nîmes

Le groupe Union des Distilleries de la Méditerranée (UDM) qui est né de l’union de trois distilleries viticoles est une coopérative agricole implantée à Vauvert depuis 10 ans, a pour vocation le traitement des sous-produits issus de l’activité de vinification. Répartis sur 16 départements, les actionnaires d’UDM (caves coopératives et particuliers) trouvent des débouchés à leurs déchets viticoles. Ainsi depuis les vins, les lies de vins et les marcs de raisins, de nombreux sous-produits sont élaborés par UDM : Alcool de bouche, huile de pépins de raisins, engrais organiques, colorants naturels, biocombustibles pour ne citer que ceux-là.

Investie dans la transition énergétique et désireuse de maîtriser sa facture énergétique tout en contribuant à une décarbonation de son activité, la coopérative UDM a fait le choix d’une conversion au bois énergie de ses installations gaz. Pour produire la vapeur, UDM utilisait jusqu’alors une chaudière gaz. Cette dernière sera conservée en secours.

Hier matin à Vauvert le Président de la CCI Nîmes,  Henry DOUAIS a visité le  chantier de construction des installations thermiques sur le site d’UDM, qui au mois de septembre 2017 devrait voir la première mise à feu d’une chaudière de 4,7 MW alimentée en plaquettes forestières et de bois en fin de vie.

La Mission Bois Energie du Gard pilotée par la CCI Nîmes, épaule UDM à toutes les étapes du projet qui dépasse les 2 M€ et  bénéficie de plus de 800 00 € de subventions au titre de l’appel à projets du BCIAT (Biomasse Chaleur Industrie Agriculture et Tertiaire) issu du fonds chaleur et initié par l’ADEME.

UDM a choisi une unité capable de fonctionner avec des pulpes de raisins et du bois. Proximité et circuit court, le bois qui sera livré sur le site de Vauvert proviendra des massifs forestiers cévenols comme de plateformes locales de tri de bois en fin de vie et l’exploitation de l’installation sera assurée par le personnel de la coopérative, formé par le constructeur de la chaudière (Sté Solé).

Cette réalisation exemplaire constitue une vitrine pour les industriels gardois qui dans le sillage d’UDM souhaitent aller vers une décarbonation de leur activité tout en privilégiant le développement local de la filière bois.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité