A la uneActualitésOG, trait / trait

TRAIT POUR TRAIT Transports scolaires : les augmentations qui passent mal

tarifs-transport

A partir de la rentrée prochaine, les tarifs des transports scolaires gardois  Edgard vont passer de 30 à 70 € par an et par enfant. Une décision entérinée pour boucler le budget 2016 du Département. En compensation, les élèves qui ont un abonnement pourront également circuler sur l’ensemble du réseau le reste de l’année.

Depuis, une partie des parents d'élèves sont en colère et plusieurs pétitions circulent désapprouvant l'augmentation et réfutant l'intérêt de la mise à disposition de l'abonnement hors temps scolaire.

Le Département rappelle que le coût du transport par élève est de 907€/an et par élève, supporté jusque là intégralement par le Département ; soit une enveloppe de près de 22 M€ consacrée aux transports scolaires. Le tarif de 70€/an représente environ 7,7% du coût du transport scolaire.

Ces arguments rappellent ceux de l'Agglo de Nîmes il y a quelques temps pour stopper le transport gratuit sur le réseau Tango. Une sacrée polémique difficile à éteindre encore aujourd'hui. D'ailleurs, des solutions sont à l'étude pour la rentrée prochaine pour assouplir une règle contraignante pour les bas revenus.

Et oui, même en période de disette budgétaire, les collectivités doivent toujours faire preuve d'une gymnastique rigoureuse pour faire face à leurs obligations et dans le même temps, contenter le plus grand nombre, de façon juste et équitable.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

5 réactions sur “TRAIT POUR TRAIT Transports scolaires : les augmentations qui passent mal”

  1. Oui, disette, comme ci cela n’était pas le cas des ménages….
    En terme de gymnastique, 1000 de moins qui s’inscrivent et on peut se demander quelle raison alors d’augmenter et 1000 de plus et encore pas loin d’un million d’euros à verser aux délégataires, drôle de calcul en définitive…

  2. Juste et équitable… Il a renégocié avec les délégataires et économisé 4.5 millions d’euros (site du conseil départemental, budget 2016) mais cela ne suffisait pas pour le bouclage, 10% de plus de taxe foncière ne suffisait pas encore alors une solution le parent contribuable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité