ActualitésSociété

NÎMES Face au terrorisme, les quartiers se mobilisent

La liberté, légalité et la fraternité, des valeurs républicaines que souhaitent soutenir les quartiers de Nîmes (Photo Anthony Maurin).
La liberté, légalité et la fraternité, des valeurs républicaines que souhaitent soutenir les quartiers de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Une mobilisation citoyenne en solidarité aux victimes du terrorisme était organisée sur la place Debussy à Pissevin.

Le mot d'ordre était le suivant : pour dire non au terrorisme, restons unis et solidaires autour des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.

Cette mobilisation, spontanée et souhaitée par les habitants du quartier ainsi que par les acteurs associatifs, était attendue au tournant. Certes la place était loin d'être pleine mais une soixantaine de personnes s'est présentée au rendez-vous. Un moment de discours, de recueillement, mais aussi de rencontres et d'échanges.

Raouf Azzouz, Président de lassociation Mille Couleurs (Photo Anthony Maurin)
Raouf Azzouz, Président de l'association Mille Couleurs (Photo Anthony Maurin).

"Habitante du quartier depuis 25 ans et Présidente d'une association, l'idée de ce rassemblement était de fédérer autour des habitants du quartiers. Il faut initier une solidarité et dire notre peine face aux victimes du terrorisme.  Qu'importent nos origines ou nos religions, nous partageons la même peine et nous sommes debout! Il faut rester debout! Montrons à ces personnes qui nous attaquent que nous sommes unis et Français avant tout!".

Tous acteurs du quartier, faire évoluer les mentalités et débloquer la parole est un sacerdoce pour ces militants. Avoir dans l'idée de changer les choses et faire en sorte que les riverains s'unissent autour des valeurs fédératrices ne peut qu'être un bien.

Une soixantaine de personnes et des discours lus par les enfants du quartier (Photo Anthony Maurin).
Une soixantaine de personnes et des discours lus par les enfants du quartier (Photo Anthony Maurin).

Des enfants ont pris la paroles pour évoquer avec leurs mots et leur smartphone (et oui, on est au 21ème siècle, les feuilles sont dépassées) ce qui se passe dans leur tête. Un mur symbolique a été habillé des souhaits les plus républicains des habitants de Pissevin et une minute d'applaudissement était au programme.

Fièrement élevés, un drapeau français et une marseillaise clôturaient le rendez-vous par une sincère touche d'émotion.

En cas de doute ou de questionnement sur la radicalisation un numéro gratuit existe: 0800.00.56.96.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

3 réactions sur “NÎMES Face au terrorisme, les quartiers se mobilisent”

  1. De toutes les initiatives contre le terrorisme le vote Front National est la meilleure.
    Soyons clairs, le Front National au pouvoir engagera la guerre déclarée par les musulmans radicaux à la France et la gagnera.
    Les Français de confession musulmane, sincères dans leurs convictions républicaines peuvent compter sur nous.
    Th.J conseiller FN Nimes

  2. Dormez brave gens grâce au FN , le terrorisme islamiste sera éradiqué. Plus fort que les américains, les russes, les chinois réunis….Marine! C’est beau , la dévotion à son parti.
    La réalité c’est que toutes les mesures prises et il faut probablement en prendre quelques unes pour limiter la casse, n’arrêteront pas les terroristes de ce type. A partit du moment où le terroriste recherche la mort et il peut massacrer avec n’importe quoi ce n’est pas Marine ni Jacob qui vont l’arrêter. Il y a une génération reléguée de culture musulmane qui est en partie contaminée par ces idées.Pour réduire le terrorisme (ce qui serait déjà bien), la panoplie de mesures n’est pas que sécuritaire vu l’état de déshérence de certains quartiers ghettoïsés qui auront besoin de boulot, d’animateurs et d’une police de sécurité supprimée par Sarko. Par contre on peut s’attaquer aux sources idéologiques et financières du terrorisme qui sont le Qatar et l’Arabie Saoudite au lieu de faire ami-ami avec eux , leur vendre des armes et accessoirement la Coupe du monde de football.
    Comme l’écrivez Voltaire en conclusion de ses lettres, il faut « supprimer l’infâme »…c’est à dire l’intolérance notamment religieuse et politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité