A la uneActualités

GARD Vins : comment s’annonce le millésime 2016 ?

(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
(Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En cette mi-août, les vendanges approchent dans notre département.

Que nous réserve le millésime 2016 ? Eléments de réponse avec des vignerons.

« On voudrait bien une petite pluie »

« Pour l’instant ça s’annonce bien, explique Serge Scherrer, vigneron bio à Montaren (Agarrus). Mais Il faudrait un peu d’eau sinon on risque d’avoir beaucoup d’alcool et des vins très serrés. » Un avis partagé par Jean-Claude Chinieu, du domaine de Lindas à Chusclan : « on voudrait bien une petite pluie pour faire gonfler les raisins, mais on est loin de la catastrophe. » Pierre Fabre, du domaine les Vignes de l’Arque à Baron, tout juste lauréat du prix d’excellence de la foire aux vins d’Uzès pour son rosé AOP Duché d’Uzès, est quant à lui plus précis : « 30 millimètres de pluie ce serait super, avec bien sûr du beau temps derrière et pendant les vendanges. »

Mis à part ce petit manque de pluie à l’heure actuelle, « en qualité ça se présente très bien, il n’y a pas de problème majeur », note Pierre Fabre quand Serge Scherrer relève « un état sanitaire satisfaisant, avec seulement un peu de black rot sur le carignan. » Toujours au rayon qualité, « avec cette chaleur le niveau d’acidité reste pour l’instant une inconnue », poursuit le vigneron de Montaren qui ne s’inquiète toutefois pas plus que ça. Quant à la quantité, « s’il y a de la pluie ce sera une très bonne année », pronostique Pierre Fabre, « mieux que l’année dernière », note Jean-Claude Chinieu. Il faut dire que si 2015 a été très satisfaisante en termes de qualité, elle a été inférieure aux années précédentes en quantité.

« 2016 pourrait être un bon millésime »

Une certitude à l’heure actuelle : les vendanges seront plus tardives que l’année dernière, nos trois vignerons s’accordant sur la date du coup d’envoi : « pas avant le 10 septembre. » Serge Scherrer, qui vendange manuellement, a d’ores et déjà prévu de « faire deux ou trois passages car la véraison (le moment de l'année où le grain de raisin gonfle et devient rouge vif ou jaune translucide, ndlr) est hétérogène. »

Alors, 2016 sera-t-il un bon millésime ? « 2015 a été une année excellente, et 2016 pourrait être un bon millésime », s’avance Pierre Fabre. « 2016 devrait être un bon millésime, estime pour sa part Jean-Claude Chinieu. Mais tant que la récolte n’est pas dedans, on ne peut pas savoir. » Verdict dans un peu moins d’un mois.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité