A la uneFaits Divers

PORTES La rave-party géante touche à sa fin

Réunion de crise ce mardi matin à la mairie de La Grand'Combe. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Réunion de crise ce mardi matin à la mairie de La Grand'Combe. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Entre 7 000 et 10 000 teufeurs sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche sur l'ancien site des mines à ciel ouvert de Portes. Ce mardi, la plupart des participants ont quitté les lieux.

Ils sont venus de toute l'Europe pour faire la fête pendant plusieurs jours au cœur des Cévennes. Et leur arrivée ne s'est pas fait en toute discrétion : un embouteillage de 8 km s'est formé la première nuit, provoquant "plusieurs nuisances dans les traversées des villages". Dimanche, environ 3 000 véhicules étaient stationnés sur l'ancien site des mines, situé à flanc de montagne, face au château de Portes.

Inquiets des risques que présente un tel rassemblement, les autorités ont déployé un dispositif de sécurité pendant le week-end, mais aussi ce début de semaine. Dans la nuit de lundi à mardi, dix bénévoles de la Croix Rouge, dix sapeurs-pompiers et quarante gendarmes étaient sur place. Les secours sont intervenus seulement ce matin, pour un jeune qui souffrait de douleurs abdominales après avoir consommé du LSD. Par ailleurs, 33 infractions ont été relevées dont cinq conduites sous l'emprise de stupéfiants, défaut d'assurance, usurpation de plaques d'immatriculations, etc.

Au lever du jour ce mardi, le site était très calme avec environ 1 500 personnes encore sur place. Petit à petit, les teufeurs quittent les lieux. "L'objectif du jour, c'est de gérer les départs", souligne le sous-préfet d'Alès Olivier Delcayrou, lors d'une réunion de crise organisée ce matin en mairie de La Grand'Combe. Gendarmes et pompiers restent encore mobilisés tout au long de cette journée.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité