A la uneActualités

LUNDI SANTÉ Une « petite feria » pour la Croix Rouge

L'alcool coule à flot durant la feria...
L'alcool coule à flot durant la feria...

Les chiffres de la fréquentation de la feria sont en baisses pour les commerçants, mais également pour les secouristes.

Rarement les rues nîmoises étaient apparues aussi vides en période de feria. État d'urgence, pouvoir d'achat en berne, les raisons avancées sont nombreuses mais le constat est sans appel : la feria des Vendanges 2016 ne restera pas dans les annales, du moins, en dehors de l'arène. Un mal pour un bien, puisque le service de secours assuré par la Croix-Rouge a enregistré une diminution de 50 % du nombre d'interventions en trois ans. "C'était une petite feria, on l'a vu dans les rues. La peur des attentats, les problèmes financiers, c'est difficile à qualifier" s'interrogent Georges Labonne, président départemental de la Croix-Rouge.

Au total, 97 interventions ont été menées entre samedi et dimanche par les deux postes de secours installés entre les arènes et Saint-Paul, et 51 interventions ce dimanche soir, mobilisant 150 personnes sur l'ensemble du weekend. Des chiffres qui ne signifient pas une augmentation de la vigilance des festaïres pour autant : "Le nombre de délits reste stable, voir sont en augmentation. Une feria à 0% d'interventions, cela signifie que les gens se prennent en charge." Toutefois, aucun acte de violence aggravé comme les coups de couteau n'ont été relevés.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité