A la unePolitique

ST-HILAIRE-DE-BRETHMAS Référendum : le golf au fond du trou

 

Le maire Jean-Michel Perret lors de l'annonce des résultats. EL/OG
Le maire Jean-Michel Perret lors de l'annonce des résultats. EL/OG

Ce dimanche soir, les St-Hilairois ont tranché : le projet de golf prend l'eau à 60,02 % des suffrages exprimés. Un résultat "sans ambiguïté" avec presque 50 % de participation. 

18h. Le bureau de vote de la mairie de St-Hilaire-de-Brethmas se remplit peu à peu de nombreux habitants venus assister - fébriles - au dépouillement du référendum organisé par la commune. La question : "Êtes-vous favorable à l'implantation sur notre commune du complexe immobilier et golfique d'Alès Agglo ?". Ce scrutin devrait mettre fin à plus de 10 ans de polémiques. D'autant qu'on le sait déjà, la participation est plus importante qu'espéré, 47,8%, et crédibilise d'ores déjà un résultat encore méconnu.

Les scrutateurs ouvrent les premières enveloppes. Le brouhaha laisse place à un silence religieux. Les regards sont vissés sur les bulletins et les visages sont fermés. La tension est palpable. Rapidement, une tendance se dégage et les chiffres des deux autres bureaux de vote arrivent. Le "non" prend visiblement la tête. Mais rien n'est encore figé. Côté Alès Agglo, défenseur du golf, aucun élu n'a fait le déplacement. En revanche, le directeur général adjoint des services est présent, ainsi que le cabinet du président Max Roustan. Dépités, tous préfèrent attendre à l'extérieur.

Lors du dépouillement. EL/OG
Lors du dépouillement. EL/OG

19h30. Les résultats officiels sont annoncés par le maire Jean-Michel Perret, qui ne boude pas son plaisir. Sur 1748 votants, seuls 1/3 ont dit "oui" à l'éco-site élaboré par Alès Agglo. C'est un "non" massif. "Je suis heureux de la victoire", commente simplement l'édile. "Les habitants ont voté sans ambiguïté. On ne va pas se battre contre leur avis. On prend acte et on valide, mais c'est regrettable", souligne Patrick Guy, conseiller municipal d'opposition qui a fait campagne pour le projet.

Contacté par téléphone, Max Roustan n'a pas souhaité s'exprimer. Pour son directeur de cabinet Christophe Rivenq, "il faudra tirer les conséquences à froid. On a été au summum de la désinformation et du mensonge". Ce dernier a confirmé que le choix des St-Hilairois serait respecté. "Il est difficile de faire des choses dans ce pays", conclut-il.

Reste un aspect financier non négligeable à régler : les terrains saint-hilairois acquis par l'intercommunalité pour construire le golf. C'est 90 ha et plus de trois millions d'€. Que vont-ils devenir ? "J'espère rencontrer rapidement Max Roustan pour lancer une grande consultation et réfléchir sur le futur de ces propriétés foncières", annonce Jean-Michel Perret, "pourquoi pas la création d'un IUT, il y a un manque à combler sur ce territoire". Pour sa part, Max Roustan ne semble pas dans ces dispositions. "Il est tout à fait légal qu’en cas d’abandon de l’intérêt communautaire sur ce projet, la commune en reprenne la gestion. Elle retrouvera ainsi sa souveraineté, et pourra agir à sa guise. D’ailleurs que diraient les contribuables des 49 autres communes d’Alès Agglomération, s’ils devaient demain payer dans leurs impôts les conséquences d’un tel abandon", écrivait-il vendredi sur son compte Facebook. Or St-Hilaire n'a surement pas les moyens de s’acquitter d'un tel passif. Un nouveau contentieux entre la commune et l'agglo ? Le dossier du golf n'est pas encore refermé.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

9 réactions sur “ST-HILAIRE-DE-BRETHMAS Référendum : le golf au fond du trou”

  1. messieurs Roustan et Rivenq ainsi que tous les maires de l’agglo étaient au courant de ce projet. Ils avaient il leur appartenaient t de ne pas voter la compétence de ce projet ce n’est pas au saint hilairois de payer les erreurs de Max

  2. C. Rivenq a parfaitement raison de dire que l’on a atteint le summum de la désinformation et du mensonge. Mais n’est-ce pas lui qui, voyant la faiblesse de l’argumentation des ‘pro-golf’ a assuré la propagande outrancière de l’Agglo, orchestrée sur le chantage au remboursement des sommes engagées(plaquettes en couleur distribuées dans les boîtes par service spécial,aux frais du contribuable)? Après un tel déferlement de mensonges, il est réconfortant de constater que les Saint-Hilairois ont su raison garder malgré ce bourrage de crâne indécent.

  3. Il faut que la démocratie s’exprime sur tous les grands projets de notre territoire puisque, tous, par nos impôts, nous participons grandement à leur réalisation …
    Le despotisme soit disant « éclairé » a vécu au XVIII° siècle … là, nous sommes au XXI° siècle. Le peuple est roi.

  4. On aurait gagné du temps et de l’argent si au lieu de foncer sans la moindre concertation dans ce projet délirant, ses promoteurs avaient consulté la population de St hilaire , il y a 10 ans.
    Bravo aux st-hilairois qui ont résisté avec courage au chantage et à la propagande massive et coûteuse de l’AGGLo qui se garde bien de dire combien elle lui a coûté….sa propagande.
    Il est réconfortant de constater que Les Cévennes sont toujours une terre de résistance et que le « pot de terre (agricole)  » peut gagner le pot de fer ( politique et friqué).

  5. Depuis des années c’est un projet en tout point caricatural, géré par des gens caricaturaux ( suffisants, insuffisants, méprisants et en plus, pas très nets pour certains d’entre eux) qui ont pensé que l’appui du maître de l’Agglo suffisait pour faire tout avaler. Problème : les citoyens sont moins dociles que les élus et en plus, contrairement à eux, qui votent comme des moutons, ils étudient les dossiers. Pour la campagne du référendum, l’Agglo a misé localement sur le même type de personnage, la bêtise en plus. La sanction a été au RDV . Les citoyens ont protégé leur territoire de la cupidité ambiante d’un clan. Félicitations!
    J’oubliais la droite golfique ou pas, particulièrement hargneuse et mauvaise perdante, se déchaine pour annoncer qu’à la place, il y aurait une prison. Personne n’ y croit mais après tout une prison c’est d’utilité publique et en plus, cela permettrait de mettre à l’ombre la délinquance en col blanc politique ou financière de proximité à commencer par des anciens élus pro golf de St HILAIRE mis en examen ou des promoteurs douteux. C’est un peu la méthode Corse, ils militent pour avoir un emprisonnement proche. Alès, Bessèges ou la Grand Combe sur des friches industrielles, c’est pas très loin non plus pour que leurs familles puissent les voir ! Il faut veiller à faciliter leur réinsertion sociale.

  6. Concernant le devenir des terres acquises par l’Agglo, les st hilairois aimeraient bien avoir leur mot à dire.

    Il faut aussi rappeler que les habitants de St Hilaire ont participé au démarrage du PLU Gard Durable à l’aide d’un panel représentatif pour définir leur vision de l’avenir de leur environnement . La moindre des choses serait de respecter cela.
    Donner la parole aux habitants , pour tout projet qui les concerne, cela permettrait d’éviter bien des abus .
    La transparence, la concertation, est ce que nos élus savent encore ce que cela signifie…..il faut en arriver à un procédé coûteux pour faire entendre raison, est ce la bonne méthode? On peut en douter.

  7. Je suis satisfait de ce résultat.

    Ce qui me sidère le plus, c’est qu’il a fallu attendre octobre 2016 pour se rendre compte que la population ne voulait pas de ce projet…
    N’aurait il pas fallu faire un référendum de suite?

  8. Ce NON au projet de la frange la plus friquée de la roustanie c’est aussi une claque à certains médias régionaux trop dépendants qui accompagnent facilement ces dérives. Les enjeux sont différents mais cela rappelle le NON de 2005. Espérons que cela ne se terminera pas aussi mal avec une connivence politicarde à l’Agglo comme elle a existé en 2007 entre l’UMP et le PS pour bafouer le vote populaire national de 2005.

  9. Ne vous réjouissez pas trop vite parce que Roustan et Rivenq ont plus d’un coup…tordu en réserve et ce ne sont pas les élus dociles de l’Agglo y compris ceux dit de gauche qui vont les limiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité