A la une

NÎMES Catherine Bourdin : « un animal, c’est une sacrée responsabilité ! »

Photo : CM.
Photo : CM.

À 60 ans, Catherine Bourdin continue de consacrer sa vie aux chiens et aux chats abandonnés. Son association Au Bonheur des 4 pattes a fêté ses 15 ans. 

Objectifgard : Vous avez organisé le « Noël des animaux ». De quoi s’agit-il ? 

Catherine Bourdin : Chaque année notre association Au Bonheur des 4 pattes organise plusieurs manifestations. Avant Noël, c’est une brocante avec une buvette. Même après 15 ans d’existence, nous souhaitons encore nous faire connaître, pour les adoptions bien évidemment, mais aussi de récolter des fonds.

Combien avez-vous d’animaux et où les récupérez-vous ? 

Nous avons 74 chiens et 250 chats ! Pour les chiens, la fourrière nous appelle régulièrement. Il y a du progrès… Nous récupérons également des chiens d’élevage qui n’ont pas été vendus… Vous savez, ceux qui ne correspondent pas aux « normes » de beauté. Enfin, certains propriétaires nous déposent leurs animaux carrément devant la porte et repartent sans rien dire…

250 chats, c’est énorme ?! 

Oui, c’est une catastrophe ! Chaque année, nous en plaçons seulement 50 sur les 150 que nous recevons. Le problème, c'est que les gens ne stérilisent pas leurs animaux… Une stérilisation coûte entre 130/150 € chez le vétérinaire. Il existe des tarifs associatifs : nous proposons une stérilisation à 70 €, à condition que la situation financière des propriétaires le justifie. Quand j’entends l’excuse du coût, cela ne justifie rien pour moi : un animal, c'est une responsabilité, il ne faut pas l’oublier.

Comment placez-vous vos animaux ? 

Je fais passer un véritable interrogatoire aux personnes qui veulent prendre un animal (rires) ! Je cherche à savoir si elles ont du temps et des moyens à consacrer à l’animal. J’ai mêle quelques questions pièges... Concernant les prix, on demande une contrepartie des frais vétérinaires : une chatte (tatouée, vaccinée et stérilisée) coûte 135€ contre 195 € pour un chat et 195€ pour un chien et 235€ pour une femelle.

Quel est le budget de votre association ? Bénéficiez-vous de subventions des collectivités ? 

Notre budget est de 130 000 € par an. Nous bénéficions d’une seule subvention délivrée par la mairie : 1 400 € au titre de la stérilisation des chats des rues. Nous vivons surtout grâce aux cotisations de nos 300 adhérents, de nos événements et des dons.

D’où vient votre engagement pour la cause animale ? 

Elle a commencé quand je vivais à la Grande Motte. Ma soeur avait un Yorkshire dont elle ne s’occupait jamais… Je m’en suis occupé. Par la suite, j’ai fait du bénévolat au refuge puis, en arrivant sur Nîmes, j’ai décidé de fonder mon association chez moi. J’ai 1,5 hectare où les animaux sont accueillis. C’est épuisant physiquement et moralement, je ne pensais pas en arriver là.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Pour contacter Catherine Bourdin: 06 87 04 07 12. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “NÎMES Catherine Bourdin : « un animal, c’est une sacrée responsabilité ! »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité