A la uneActualités

REGION Le Cévenol et Alès-Bessèges sur de bons rails

Jean-Luc Gibelin, vice-président en charge des Mobilités et infrastructures transports (2e à gauche) à Alès ce matin. EL/OG
Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région en charge des Mobilités et infrastructures transports (2e à gauche) à Alès ce matin. EL/OG

Il y a tout juste une semaine, la Région a annoncé la sauvegarde du Cévenol et la renaissance de la ligne Alès-Bessèges. En déplacement à Alès ce matin, le vice-président aux transports compte désormais sur la mobilisation de tous les acteurs économiques.

Suite aux Etats généraux du rail menés depuis un an, la Région Occitanie "renverse la situation" et décide d'offrir une nouvelle chance à la ligne Alès-Bessèges, suspendue en 2012. Les travaux pourraient se faire en deux tranches, d'Alès à St-Ambroix, puis de St-Ambroix à Bessèges. L'association des usagers de la SNCF du Gard est ravie, après des années de combat : "Nous avons enfin été entendus !"

Mais la collectivité ne pourra pas le faire seule. Aucune échéance n'est donc annoncée pour l'instant et les usagers devront faire confiance aux promesses."On s'engage à la réouverture et les interlocuteurs seront sollicités d'ici 3 ou 4 mois. SNCF devra nous donner le montant des travaux. On attend du sérieux et de la rapidité. Nous n'accepterons pas de mises en touche suite à l'ouverture de la concurrence", assure Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région en charge des Mobilités et infrastructures transports.

Autre acteur à convaincre : Alès Agglo. En septembre 2012, suite à la fermeture, le président Max Roustan s'était engagé à mettre la main à la poche pour "l'intérêt général". Maintiendra-t-il cette position ?

Vers des directs Alès-Paris ?

La seconde bonne nouvelle concerne le Cévenol, qui relie Nîmes à Clermont-Ferrand. Elle était menacée de fermeture. "Nous devenons le chef de file de cette ligne vitale. Elle est sauvée ! Nous avons arraché un engagement fort de l'Etat : du nouveau matériel pour 2018 et la rénovation de l'itinéraire. Nous allons retravailler les correspondances et créer une vraie ligne Paris-Marseille via Clermont-Ferrand", annonce l'élu gardois. Là encore, il faudra patienter. "Nous avons échangé avec la Région PACA, j'ai un accord de principe. Ca sera plus compliqué avec Rhône-Alpes. Et les temps de trajet dépendront de la SNCF". La locomotive est sur les rails. Reste à la faire avancer.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

4 réactions sur “REGION Le Cévenol et Alès-Bessèges sur de bons rails”

  1. L’Agglo d’Alès est hyper endettée. Heureusement elle va économiser 15 à 20 millions en laissant tomber son projet délirant de golf, peut être pourra- t-elle s’endetter encore un peu pour un projet enfin utile.

  2. Bonjour,

    Le collectif pour la défense et la modernisation de la ligne Alès-Bessèges organise une réunion publique qui se tiendra à la salle des fêtes de Robiac le 4 janvier 2017 à partir de 17h.
    Jean-Luc Gibelin, Vice-président de la région en charge des transports a accepté d’y participer.
    Ce sera l’occasion de revenir plus en détail sur le projet de rénovation de la ligne.

  3. Maintenant qu’il n’y a plus le GOLF l’argent de l’AGGLO coulera a flot mais quand la SNCF s’est désengagée des INTERCITE non rentable où est l’intérêt général mis à part celui du BTP ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité