A la uneActualités

RÉTROSPECTIVE 2016 Mars : Simulation d’attentat à Nîmes…

Des blessés à sauver, des personnes inquiètes à rassurer (Photo Anthony Maurin)
Des blessés à sauver, des personnes inquiètes à rassurer (Photo Anthony Maurin)

La fin de l’année, c’est l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2016.

Jusqu’à présent éloignée d’elle, la France vit désormais avec la menace terroriste. En prévision du championnat d'Europe de football en été, l’État décide de simuler un attentat pour préparer les services de l’État et ses partenaires à faire face aux événements de nature nucléaire, radiologique, biologique, chimique et bien sûr explosive. Près de 2000 personnes sont mobilisées à l'école de police. "Nous préparons la sécurisation de cette fête sportive qu'est l'Euro. Je pense d'ailleurs que l'équipe de France va gagner!", évoquait le ministre de l’Intérieur. Si la France a perdu face au Portugal, aucun attentat n'a ensanglanté la compétition sportive. Malheureusement, une nouvelle attaque terroriste se déroulera le 14 juillet à Nice lors de la fête nationale... 

Disparition de Lucas : l'enquête de la rédaction 

Le mois de mars fut marqué par l'enquête de notre rédaction sur Lucas. Nos journalistes Tony Duret et Thierry Allard sont revenus sur la mystérieuse disparition de l’adolescent bagnolais. 

Nous sommes le mercredi 18 mars 2015. Ce jour-là il fait beau, et les températures sont printanières sur le Gard et à Bagnols. Il est 17 heures passées de quelques minutes chez la famille Tronche, quartier de Saduran. Lucas et son frère Valentin s’apprêtent comme chaque mercredi à partir nager à la piscine de la Légion étrangère, à Laudun-l’Ardoise. Et ils sont en retard. Le grand frère Valentin le sait. « Il faut se bouger », lance-t-il à son petit frère qui lui répond : « Pars, je ferme », ses affaires de piscine à la main. Depuis, Lucas s’est volatilisé…

Depuis l'enquête piétine. Le 14 décembre, le SRPJ de Montpellier, chargé de l’enquête sur la disparition a diffusé un appel à témoins. La police cherche à identifier un homme qualifié de « témoin important », qui aurait été aperçu à proximité du lieu de la disparition de Lucas. L’homme présente la particularité d’avoir les deux avant-bras tatoués.

L’ENQUÊTE DE LA RÉDACTION (1/4) Disparition de Lucas : ce que l’on sait

L’ENQUÊTE (2/4) Disparition de Lucas : qui était en haut du piton rocheux ?

L’ENQUÊTE (3/4) Disparition de Lucas : les trois pierres manquantes…

L’ENQUÊTE (4/4) : Disparition de Lucas : un dernier témoin au profil inquiétant…

La fin pour Leins Gardonnenque

En octobre 2015, en application de la loi NOTRe, le Préfet du Gard a présenté sa nouvelle carte intercommunale. Celui-ci souhaite que l'ensemble des communes, trop peu nombreuses pour rester seules, rejoignent Nîmes Métropole située sur son bassin de vie... De nombreux élus - des deux côtés - se sont soulevés contre cette proposition. Saisi du dossier, le tribunal administratif a tranché en faveur du Préfet, rejetant une éventuelle dérogation pour Leins Gardonnenque.

En janvier prochain, douze communes de Leins Gardonnenque intégreront Nîmes Métropole.

FAIT DU JOUR Imbroglio autour d'Alès Agglo, la fin pour Leins Gardonnenque

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité