Faits Divers

GARD Les rave-party interdites dans 34 communes pour le réveillon

(Photo d'illustration / DR)

rave-party

Pour la nuit de la Saint-Sylvestre, les rave-party sont interdites dans 34 communes du département du Gard.

Compte tenu du risque très élevé de la menace terroriste, du prolongement de l’état d’urgence et de l’activation depuis le 1er décembre du plan Vigipirate au niveau 2, les forces de sécurité intérieure seront concentrés, pendant la nuit du réveillon, sur la sécurisation générale du département ainsi que sur la lutte contre la délinquance routière.

En conséquence, par arrêté préfectoral, la tenue des rassemblements festifs à caractère musical est interdite sur le territoire des 34 communes suivantes entre le vendredi 30 décembre 2016 et le dimanche 1er janvier 2017 inclus : Boucoiran-Nozières, Cannes-et-Clairan, La Capelle-Masmolène, Combas, Connaux, Crespian, Domessargues, Flaux, Fons-Outre-Gardon, Gajan, Laudun, La Rouvière, Mauressargues, Maruéjols-lès-Gardon, Montagnac, Montignargues, Montmirat, Montpezat, Moulézan, Moussac, Parignargues, Pouzilhac, Saint-Bauzély, Saint-Bénézet, Saint-Geniès-de-Malgoirès, Saint-Hippolyte-de-Montaigu, Saint-Mamert-du-Gard, Saint-Paul-les-Fonts, Saint-Victor-la-Coste, Saint-Victor-les-Oules, Sauzet, Valliguières, Vic-le-Fesq.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité