A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Au Nord c’étaient les Crocos

Karim Aït-Fana Photo Archives Anthony Maurin).
Karim Aït-Fana (Photo Archives Anthony Maurin).

Le Nîmes Olympique se déplaçait à Lens pour affronter un Racing fièrement vissé au podium de Ligue 2. L'espoir de gagner malgré les nombreuses absences était fort. Score final: 1-3!

Pour ce match décalé de la 21ème journée, les Crocos jouaient en milieu d'après-midi, à Lens, autant dire que c'est un atout! Par endroits et à 15h, la pelouse était gelée mais Bernard Blaquart pronostiquait un flatteur 3-2 en faveur du Nîmes Olympique. Si le rêve se réalise, le NO sera 9ème.

Pas de grands changements dans le 11 de départ visiteur. Marillat est titulaire dans les buts crocos depuis la nouvelle blessure de Gallon. Valls est également présent au coup d'envoi, du coup, Cissokho reste sur le banc. Dès la 4ème minute, Fortuné déborde sur la gauche, Bourigeaud récupère le centre et frappe lourdement la barre transversale. Lens attaque fort et fait trembler la défense nîmoise. Sur un corner défensif, on croit même voir Savanier titiller le ballon de la main.

Photo de notre envoyé très spécial Daniel Peytavin).
(Photo de notre envoyé très spécial Daniel Peytavin).

A la 16ème Fortuné, lancé par un superbe ballon en profondeur, efface rapidement Harek et file droit vers Marillat. Le jeune portier attend sur ses appuis avant de se coucher et de repousser le tir de l'attaquant sang et or. Magnifique parade qui sauve les intérêts crocos.

Rébellion des Nîmois, sur le côté droit, Alakouch avait averti à plusieurs reprises mais c'est Thioub qui adresse un superbe centre à Sissoko qui reprend de la tête et qui oblige Douchez à exécuter un arrêt décisif (28ème). A. Briançon inscrira son petit but sur corner l'air de rien! Savanier tire, Ripart placé au premier poteau dévie le cuir pour Brinaçon qui surgit pour mettre la tête et devancer Douchez (33ème). 0-1!

Alakouch ne se démobilise pas et réalise une première période exceptionnelle. 38ème, Savanier est au coup-franc dans l'angle de la surface lensoise. Il lève le ballon et offre la passe parfaite à Sissoko esseulé devant les buts. Le Croco met la tête et crucifie le gardien local! 0-2, Bernard Blaquart voyait-il juste?

Les Crocos résistent, persistent et signent

A l'instar de ce qu'ils ont su faire en première période, les Lensois mettent la pression sur les buts de Marillat qui restent inviolés. Les Crocos défendent avec rythme et panache, ne cèdent pas aux assauts et mènent quelques contre-attaques bien senties.

Et le fantastique se produit! 0-3 par l'intermédiaire d'une frappe flottante et du gauche de Savanier des 25 mètres. A la 67ème, ce petit boulet de canon rebondit juste sous le ventre de Douchez et finit sa course au fond des filets offrant un joli 0-3 à des Crocos qui n'arrivaient plus à marquer ni à gagner à l'extérieur.

A la 72ème, Zoubir touche le poteau mais les Nîmois tiennent le coup. 4 minutes plus tard Marillat se détend une nouvelle fois avec brio et l'ambiance est de feu, ce public est merveilleux! 88ème Bourigeaud tire un corner qui file devant toute la défense nîmoise jusqu'à Gérard qui n'a qu'à faire opposition au nez et à la barbe de Marillat complice mais pas coupable (88ème). 1-3, score final.

Fiche technique RCL-NO:

Spectateurs: 23026.

Score: 1-3.

Buts: Anthony Briançon (33ème), Sissoko (38ème), Savanier (67ème), Gérard (88ème).

Conditions: -1°C, pelouse gelée mais en bon état.

Arbitre: M. Bartolomeu Varela.

Cartons jaunes: Opare (36ème), Aït-Fana (42ème), Alakouch (58ème), Lopez (68ème).

Carton rouge:

Le groupe nîmois: Marillat, Alakouch, Harek (cap), A. Briançon (Garcia 77ème), Diabaté, Valls, Savanier (Fabre 82ème), Aït-Fana, Ripart, Thioub, Sissoko (T. Briançon 90+2). Non utilisés: Dias et  Cissokho. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe lensois: Douchez (cap), Duvergne Cvetinovic, Opare (Zedadka 63ème), Lala, Bostock, Gérard, Bourigeaud, Zoubir (Autret 74ème), Fortuné, Lopez. Non Utilisés: Vachoux, Beghin et Klonaridis. Entraîneur: Alain Casanova.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité