ActualitésAutres sportsRCNG NîmesSports Gard

RCN Victoire contre Dijon 35 à 7, et podium à la clé

Les Nîmois ont pris le dessus sur les Dijonnais. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les Nîmois ont pris le dessus sur les Dijonnais. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Après deux mois sans match de championnat, le Rugby Club Nîmois a entamé la phase retour de la fédérale 1 de la plus belle des manières en s'imposant contre Dijon 35 à 7.

Les conditions n'étaient pas optimum ce dimanche pour reprendre le championnat. Sur une pelouse grasse et sous la pluie, les Nîmois n'ont pas perdu la main pour autant. Car après avoir réussi haut la main la phase allé de la fédérale 1, et après deux mois sans jouer, rien n'était acquis avant le coup de siffler, y compris contre des Dijonnais en manque de confiance et dont les deux précédentes défaites ( 7 à 45 contre Mâcon, et 36 à 3 contre La Seyne ), ont laissé des traces sur le moral des troupes. Et les Nîmois n'ont pas fait de cadeaux en se montrant solide dans tous les compartiments du jeu et notamment dans les mêlées. Les lignes arrières dijonnaises se sont vite retrouvées assiégées. Malgré un regain d'audace et d'égo en seconde période, il était trop tard pour les visiteurs qui nous jamais su réellement inquiéter la défense nîmoise, véritable rempart infranchissable. Avec cinq essais inscrits et un bonus offensif à la clé, les Nîmois cimentent leur deuxième place au classement, derrière Strasbourg et devant Mâcon, qui ont toutefois un match de retard.

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité