ActualitésPolitique

ALÈS Les caméras de M6 à la permanence du député Verdier

Nicolas Ferrière interrogé par M6 dans les bureaux de la permanence du député Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Nicolas Ferrière interrogé par M6 dans les bureaux de la permanence du député Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce vendredi soir, le journal du 19:45 de M6 consacrera un reportage au métier d’attaché parlementaire. A Alès, Nicolas Ferrière, assistant du député Fabrice Verdier, a été interrogé.

La polémique autour de l’emploi présumé fictif de Pénélope Fillon braque les projecteurs sur la profession d’attaché parlementaire. Quel est leur rôle ? Le programme type d’une journée ? Combien d’heures de travail par semaine ? Quel salaire ?

Interrogé cet après-midi sur ces questions dans les locaux de la permanence de Fabrice Verdier, député de la quatrième circonscription du Gard, Nicolas Ferrière a défendu son métier : « Nous faisons un important travail d’écriture : communiqués de presse, courriers, interventions… Notre mission, c’est aussi d’accompagner l’élu dans ses déplacements et de jouer un rôle d’interface. Pour être attaché parlementaire, il faut être polyvalent et très investi. Nous effectuons entre 45 et 50 heures par semaine ».

Un travail à temps plein, qui est généralement assuré par trois ou quatre personnes pour un seul député. « À trois, c’est déjà difficile d’assurer l’ensemble de ces missions. Si Madame Fillon n’a pas vraiment travaillé pour son mari, ça veut dire que le travail n’a pas été fait et ça va discréditer la fonction de collaborateur parlementaire », déplore Nicolas Ferrière.

Pour rémunérer ses salariés, un élu de l’Assemblée nationale dispose d’un crédit collaborateur de 9 561 euros. Avec cette enveloppe, le député Fabrice Verdier emploie quatre personnes dont trois attachés parlementaires (deux à Alès, une à Paris) et une secrétaire à sa permanence.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ALÈS Les caméras de M6 à la permanence du député Verdier”

  1. La très discrète Mme Fillon qui travaillait en cachette , dans l’ombre, devait être très efficace puisque son mari la rémunérait plus que lui même !
    C’est vraiment prendre les citoyens pour des idiots, y compris ou surtout ceux de droite qui font semblant de croire à ses bobards. Fillon a une défense pathétique mais presque.

  2. Nicolas Ferriere à encore du temps à consacrer à son mandat de conseiller municipal (charge de la communication entre autre) à St Hilaire de Brethmas, malgré ses 40 ou 50 h de travail auprès du depute.
    Il a raison il vaut mieux s’assurer une place même petite au cas ou…………
    Attache parlementaire, conseiller municipal, puis adjoint, puis maire, puis depute……………etc……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité