ActualitésSociété

ALÈS La foire Alespo est lancée !

Inauguration d'Alespo, ce vendredi matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Inauguration d'Alespo, ce vendredi matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Inauguration d'Alespo, ce vendredi matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le coup d’envoi de la 48e édition du salon Alespo a été donné, ce vendredi matin, au parc des expositions de Méjannes-lès-Alès.

C’est le premier grand rendez-vous commercial de l’année sur le territoire. Maison, jardin, loisirs : pendant trois jours, les produits dédiés à la maison et à ses extérieurs se trouvent dans un seul et même espace. Au total, plus de 250 exposants – des commerçants du bassin pour la plupart – attendent le client.

Ce vendredi matin, Guy Benoît, président de l’association organisatrice, Max Roustan, président d’Alès Agglo et Olivier Delcayrou, sous-préfet, étaient réunis pour couper le ruban inaugural de la foire. L’occasion pour Max Roustan de saluer « le dynamisme et la volonté des commerçants d’aller de l’avant, contrairement à ce qui est dit », et de reconnaître toutefois que « c’est plus ce que c’était » et qu’il y a « des difficultés ». Mais que les Alésiens se rassurent : « Un grand coup de baguette va être donné ! Vous allez voir l’évolution qu’on va vous proposer ! », assure Max Roustan en faisant allusion aux états généraux du cœur de ville.

En attendant ce nouvel élan, nouveautés et bonnes affaires sont à dénicher ce week-end au parc des expositions où plus de 20 000 visiteurs du Gard, de l’Hérault, de l’Ardèche, de la Lozère et du Vaucluse sont attendus.

Alespo : du 27 au 30 janvier 2017 au parc des expositions d'Alès.

De 10h à 20h. Nocturne le samedi jusqu'à 21h.

Entrée : 3€. Invitations gratuites sur www.alespo.fr

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Roustan ferait mieux de se donner un gros coup de baguette sur les doigts pour avoir osé signer des engagements à de lourds emprunts toxiques qui vont coûter des dizaines de millions aux citoyens de l’Agglo. C’est probablement son directeur général et son directeur financier qui ont fait ce choix catastrophique mais c’est lui qui a dû signer. Faudrait qu’il ait un peu le courage d’assumer sa bourde financière. Alors que jusqu’à présent c’est un minable « Chut » généralisé de la part de Roustan, Rivenq et Cie! Et que dire d’ Iglésias d’Anduze qui a avalé cet emprunt toxique en 2013 sans rien dire à ces concitoyens qui vont pourtant le payer !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité