A la uneActualitésSociété

NÎMES Une découverte familiale de l’Histoire de la Terre

(Photo Anthony Maurin).
Des juniors aux seniors, la bourse est familiale, chaleureuse et conviviale (Photo Anthony Maurin).

La 32ème édition de la bourse aux minéraux et fossiles se tient actuellement à la salle des Costières. Une invitation à la rêverie ancrée dans l'Histoire de notre planète.

C'est l'Histoire de la planète certes, mais c'est aussi l'Histoire de l'humanité qui est racontée en détails à la salle des Costières du stade éponyme. Pascale Orlhac, présidente de l'association de la bourse aux minéraux et fossiles s'explique. "Durant ses 3 jours, nous voulons faire découvrir les merveilles de la Terre au plus grand nombre. Au départ, cette manifestation fut créée par des parents d'élèves qui souhaitaient récolter des fonds pour organiser des sorties et des ateliers pédagogiques". 32 éditions plus tard, le petit salon est devenu un grand rendez-vous culturel et familial tout en conservant l'esprit pédagogique qui reste son but premier.

(Photo Anthony Maurin).
Les fossiles trouvés à travers le globe racontent une autre histoire que celle connue par le plus grand nombre (Photo Anthony Maurin).

La cible première est peut-être le public scolaire. 370 élèves gardois sont allés, aux frais de l'association, à la découverte des étals de la bourse. "Nous avons des animateurs professionnels qui travaillent sur l'extraction des fossiles, d'autres qui s'occupent de l'évolution de la vie ou de la classification des espèces, un géologue... Nos bénévoles sont très présents et aident les enfants à comprendre ce qu'ils voient. A la fin des ateliers pratiques qui permettent aux enfants d'immortaliser leurs découvertes, ils repartent avec leurs créations" poursuit la présidente. Un vocabulaire simple, des mots choisis et accessibles, ici, on s'adapte au public parce que l'envie d'échanger et de transmettre prédomine.

(Photo Anthony Maurin).
Les familles, nombreuses, sont les bienvenues, il y en a pour tous les goûts (Photo Anthony Maurin).

De la théorie à la pratique, de la pratique au souvenir, du souvenir à l'envie d'y retourner pour retrouver la théorie mise en pratique. Bien pensé! Au-delà des ateliers pédagogico-ludico-pratico, ce sont tous les étaliers qui ont le plaisir de vous raconter la suite. Si les questions fusent un peu partout dans les allées garnies, la parade est trouvée et le mythe est entretenu. Mais le mythe mérite peut-être de tomber... Plus qu'un mythe, c'est une réalité, notre réalité, celles des Hommes et de leur environnement. A contresens, l'avancée de la recherche connaît quelques dommageables et économiques obstacles.

(Photo Anthony Maurin).
Les ateliers pédagogiques ont du succès et les enfants font la queue pour y participer (Photo Anthony Maurin).

Heureusement qu'on peut se réjouir autrement! Pour récompenser l'effort, l'association remet des prix lors de l'inauguration. "C'est une tradition, nous essayons de conserver une offre diversifiée tout en gardant la qualité à un niveau élevé. Ce n'est pas facile mais nous y arrivons et remercions les plus beaux stands, les plus belles pierres ou encore les plus beaux fossiles! Cette année, pour les fossiles, c'est un magnifique et très rare trilobite de 38 cm qui a été choisi par un jury divers et varié mais toujours respectueux et bienveillant" ajoute Pascale Orlhac. Il existe d'ailleurs une charte que les exposants doivent suivre à la lettre s'ils veulent dévoiler leur marchandise. "Pas trop de bijoux, c'est pas un marché mais une bourse!" conclut la présidente.

(Photo Anthony Maurin).
L'intarissable et passionnant Pierre-Marie Guy a reçu le prix du plus beau fossile grâce au trilobite qu'il a trouvé dans une carrière au Portugal. Evidemment, le spécimen n'est pas à vendre (Photo Anthony Maurin).

Côté qualité, la promesse est tenue. Les 35 exposants viennent des 4 coins de la France mais aussi d'Italie, d'Espagne, du Maroc... Et d'Angleterre grâce à la jeune et courageuse maman d'un bébé de 3 mois qui lui aussi a fait le déplacement! Ce rendez-vous est celui de la famille et est une excellente sortie dominicale placée sous le signe de l'apprentissage. Sincèrement, vous, adultes, vous n'échapperez pas au bon vieil adage: "Ce soir, je me coucherai moins bête"... et plus humain!

(Photo Anthony Maurin).
Les pierres plus ou moins précieuses mais surtout âgées et pleines de délicatesse vous entraînent dans un monde perdu dont elles sont les ultimes résurgences (Photo Anthony Maurin).

Bourse aux minéraux et fossiles Stade des Costières Salle des Costières jusqu'à 18h30, entrée 4 euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité