A la uneActualités

OCCITANIE Un budget de 3,44 milliards d’euros et des investissements en hausse

region-lrmp

Les élus régionaux d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunis en Assemblée Plénière à Montpellier, sous la présidence de Carole Delga, ce jeudi 2 février, ont adopté le budget 2017 de la Région, pour un montant de 3,44 milliards d'euros. Un budget validé par 87 « pour », 65 « contre », 6 abstentions et un vote émaillé d'une polémique avec le FN.

Ce jeudi 2 février 2017, les élus de la Région se sont réunis en Assemblée Plénière pour valider la répartition du budget de l'année. Une enveloppe de 3,44 Mds € assortie de nombreux investissements.

"Il s'agit d'un budget en hausse qui porte des mesures fortes pour une Région Occitanie  / Pyrénées-Méditerranée qui accélère ses investissements. Priorité sera donnée à l'égalité des chances et l'accès à l'emploi, à un développement économique partagé, à l'équité territoriale et la préservation de l'environnement et au lien social et à la solidarité. Notre budget est ambitieux et portera 1 milliard d'euros d'investissement sur l'ensemble de notre territoire, pour 2017"a confié, après la séance, la présidente Carole Delga.

Toutefois, malgré sa majorité confortable, cette validation ne s'est pas faite sans heurt. Les 40 élus Front National, bien décidé a présenter de nombreux amendements et interventions, se sont fait remarquer. La présidente de la région Occitanie Carole Delga et un élu FN, Emmanuel Crenne, conseiller régional du Lot, se sont même vivement opposés après l'intervention de ce dernier au sujet des rapports entre les socialistes et Pétain. Carole Delga lui a ôté son micro et a demandé une suspension de séance.

Sur les réseaux sociaux, Julien Sanchez a commenté la scène : "Une Présidente d'assemblée qui vient dans les rangs de l'opposition pour couper le micro d'un intervenant pendant son temps de parole.. Si elle était FN, ça ferait la une ! Soutien total à mon collègue Emmanuel Crenne, agressé en séance par Carole Delga."

A retenir : 

  • Avec une enveloppe de 3,44 milliards d’€, le budget primitif 2017 prévoit l’inscription de près de 511 M€ supplémentaires par rapport à 2016. Cette progression résulte pour l’essentiel de l’exercice de la compétence transport, transférée des Départements, et de la gestion des fonds européens.
  • La Région fait le choix d’augmenter de près de 4 % l’ensemble de ses dépenses d’investissement au titre de son budget 2017, pour atteindre un montant total d’1 milliard d’€ hors autorité de gestion des fonds européens. La Région augmentera ainsi, par exemple, son investissement sur : • l’agriculture (+ 26,6 %), • la formation et l’apprentissage (+ 23,1 %), • l’industrie, les grands groupes, les services aux entreprises (+ 20 %), • la recherche et l’enseignement supérieur (+ 5,5 %).
  • Une nouvelle politique éducative : plus de 436 M€ sont dévolus aux chantiers de construction, de réhabilitation et de sécurisation de ses établissements. Au total, 10 lycées neufs seront livrés d’ici 2022 pour un investissement total de 415 M€. Déploiement de la Carte Jeune Région sur l’ensemble du territoire. Distribution des manuels scolaires et du premier équipement. La Région aidera également les lycéens des filières professionnelles à obtenir un premier équipement de qualité (outillage et vêtement), pour un budget de 4,2 M€.
  • La Région s’engage pour l’emploi. En 2017, la Région augmentera son budget en faveur de l’apprentissage avec plus de 143 M€ afin de construire, rénover et équiper les CFA, soutenir le pouvoir d’achat des apprenti-es et aider leurs employeurs. Elle déploiera à partir de 2017 une offre de service complète, adaptée et accessible, en direction des entreprises en matière d’appui aux ressources humaines. Elle y consacrera 5 M€. Côté « formation », 2017 sera aussi marquée par la poursuite du Plan « 500 000 formations supplémentaires » pour les demandeurs d’emplois.
  • Booster le développement de la matière grise : augmentation du budget dédié à l’enseignement supérieur et à la recherche de 5%.  13,5M€ seront consacrés à la Valorisation de la recherche et au renforcement des partenariats publics/privés.
  • Un soutien renforcé en faveur du 1er secteur économique régional : l’agriculture, l’agro-alimentaire et la viticulture. En 2017, il est proposé, dans un contexte de crise agricole persistant, de renouveler avec un budget offensif les aides à l’installation (3,3M€). 11,5M€ seront consacrés au soutien des filières d’élevage. Cela représente une augmentation du budget en faveur de l’élevage de 4,5 M€ par rapport à 2016. La Région inscrit également une enveloppe exceptionnelle de 5 M€ dans le cadre des crises de la filière avicole, pour les mises aux normes biosécurité.
  • Un nouvel élan en faveur de l’économie de la mer et du littoral. Propriétaire des ports régionaux de Sète-Frontignan et Port-la-Nouvelle, la Région va poursuivre leur développement : 1,6 M€ pour continuer les travaux sur les deux espaces ferroviaires portuaires ; 18 M€ pour la réalisation du terminal passager et 1,5 M€ pour la réhabilitation du môle St-Louis du port de Sète ; 16 M€ pour l’extension de Port-la-Nouvelle. La Région deviendra propriétaire du port de pêche du Grau-du-Roi, dès janvier 2017, et de la ligne de fret ferroviaire entre Colombiers et Maureilhan, à partir du 7 février 2017. Des études et premiers travaux d’urgence seront réalisés dès cette année sur cette ligne. Par ailleurs, 800 000 € sont fléchés par la Région sur l’économie halieutique dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).
  • Les transports . L’amélioration des services de transport pour les voyageurs passe par le train du quotidien, matériel et qualité des services, dans le cadre de la convention TER avec la SNCF, qui sera renouvelée à la fin du premier semestre, coordonné avec le transport par autocars, que ce soient les lignes régionales actuelles, ou le transfert des lignes départementales au 1er janvier et du transport scolaire au 1er septembre. En termes d’infrastructures ferroviaires, la Région interviendra notamment en 2017 sur : l’étude du doublet de lignes entre Nîmes et Montpellier qui permettra de définir les travaux de raccordement à réaliser entre la voie littorale existante et la voie grande vitesse en construction. Elle portera également sur l’aménagement d’un troisième quai en gare de Manduel. Des études et/ou des travaux de renouvellement de voie sont prévus sur plusieurs axes : Carcassonne-Quillan, Alès-Bessèges, Montréjeau-Luchon… Les travaux d’urgence, lancés en 2015 pour le Train Jaune, vont se poursuivre sur 2017. Les gares de la Région bénéficieront d’un programme d’investissement spécifique qui mobilisera 2,9 M€ pour améliorer les services rendus aux usagers des transports ferroviaires régionaux, notamment en termes d’information au travers d’équipements d’information dynamique en temps réel. 11,2 M€ seront par ailleurs consacrés aux tarifications sociales pour encourager la mobilité de tous sur l’ensemble du territoire.
  • Gestion de l’eau et prévention des risques. Dans un contexte de changement climatique et de pression démographique importante, la Région vise une politique de l’eau respectueuse de la rareté et de la qualité de la ressource. Afin de sécuriser l’approvisionnement en eau tout en assurant la préservation des milieux aquatiques, elle prévoit notamment un budget de 2,7 M€. Les études et concertations sont d’ores et déjà lancées pour construire une stratégie et un service régional de l’eau adapté au contexte de chaque territoire. 19,5 M€ seront consacrés à la création de ce service et 18 M€ à la nouvelle tranche d’Aquadomitia. La lutte contre les risques naturels, principalement le risque inondation, sera axée sur la prévention, l’appui à l’aménagement ou la construction de dispositifs ou d’ouvrages permettant de réduire l’impact des inondations (plan Rhône avec 4,8 M€), et l’aide à la reconstruction après sinistre.
  • La culture. Malgré le contexte budgétaire contraint et conformément aux engagements pris, le budget consacré à la culture et au patrimoine représente plus de 3,2 % du budget régional (hors fonds européens, administration régionale et remboursement de la dette).

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “OCCITANIE Un budget de 3,44 milliards d’euros et des investissements en hausse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité