A la unePolitique

ALÈS Carole Delga : « Le lycée JBD va entrer dans le 21e siècle »

Carole Delga accompagnée ici de Damien Alary et le député Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Carole Delga accompagnée ici de Damien Alary et le député Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Carole Delga accompagnée ici de Damien Alary et le député Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, était ce mardi en visite sur le bassin alésien. Elle était notamment attendue au lycée Jean-Baptiste Dumas pour présenter le projet de restructuration de l'établissement.

En 2022, le lycée JBD, que certains ont connu il y a déjà plusieurs décennies, sera littéralement transformé. Damien Alary, l'ancien président de l'ex-Région Languedoc-Roussillon, l'avait déjà annoncé lors d'une visite en septembre 2015. Aujourd'hui, c'est Carole Delga qui est venue présenter ce chantier - financé à 100% par la Région -, détaillé par l'architecte Emmanuel Nebout. "Nous allons nous attacher à redonner des ouvertures, à installer des perspectives et à raccourcir les grands éléments", explique-t-il.

Concrètement, l'entrée sera complètement requalifiée avec la construction d'un "bâtiment pont" sous lequel les élèves passeront pour pénétrer au sein de l'établissement. Une partie des bâtiments administratifs et logements de fonctions seront déconstruits. Un nouveau bâtiment d'accueil sortira de terre et comprendra une salle polyvalente, une salle d'exposition, une loge et un logement gardien, la nouvelle administration, le pôle des professeurs ainsi que le Greta. Le bâtiment regroupant l'internat, le CDI, le centre médico-social et l'espace vie lycéenne sera restructuré. Au programme également : la reconstruction des logements de fonction, la création d'une nouvelle restauration, la rénovation d'un bâtiment accueillant des filières professionnelles et la végétalisation des extérieurs. Enfin, l'ensemble du lycée - situé en bordure du Gardon - sera "à l'abri des crues", tient à préciser la présidente.

Pour réaliser le tout, il faut compter quarante millions d'euros et quatre ans de travaux. Ils devraient débuter l'été 2018 pour une livraison à la rentrée 2022. Pendant cette période, les 2200 élèves et 230 internes vont devoir cohabiter avec le chantier. Mais certains ne resteront pas suffisamment longtemps pour découvrir "un lycée qui va entrer dans le 21e siècle", assure Carole Delga.

Une halte chez Senfas

Denis Bouad, président du Département du Gard, Carole Delga, Michel d Ozenay, fondateur de Senfas et Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Denis Bouad, président du Département du Gard, Carole Delga, Michel d Ozenay, fondateur de Senfas et Fabrice Verdier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Quelques instant plus tard, la présidente de l'Occitanie découvrait une entreprise que la Région a choisi de soutenir : la SARL Senfas, spécialisée dans le négoce de produits issus de l'agriculture biologique. Implantée à Saint-Privat-des-Vieux depuis 2000, cette société familiale emploie cinquante salariés. "On fait des produits bio sans gluten. Depuis quatre ans, nous proposons des steaks végétaux. On est dans l'air du temps", explique le fondateur Michel d'Ozenay. Carole Delga profite du moment pour glisser que "la Région vient d'augmenter ses subventions de 28% pour l'agriculture biologique". Une bonne nouvelle pour la société Senfas qui a décidé de renforcer sa capacité de production en ouvrant un nouveau site à Méjannes-lès-Alès. En décembre dernier, le Conseil régional a voté une aide de 82 000 euros pour ce programme.

"Vous voyez, nous investissons massivement sur le territoire d'Alès", insiste la présidente, consciente que "l'étendue de cette Région peut amener certains à s'interroger". Mais Carole Delga veut rassurer en énumérant la liste des financements régionaux accordés au bassin alésien depuis 2016 : centre hospitalier d'Alès (859 000€), lycée Jacques Prévert de Saint-Christol-lès-Alès (302 000€), théâtre Le Cratère (200 000€), Bambouseraie d'Anduze (180 000€), École des Mines (158 000€), Alès Agglo (200 000€), La Verrerie d'Alès Pôle Cirque (160 000€), etc.

 

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité