Actualité générale.ActualitésInsolite

NÎMES Coupe de France de burger : un Cévenol à la conquête de la capitale

Florian Hubert et son Cévenol espèrent séduire le jury Photo Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Florian Hubert et son Cévenol espèrent séduire le jury (Photo Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Cuisinier au Bar Joe de Nîmes, Florian Hubert s'est fait une spécialité de revisiter à sa sauce… le célèbre hamburger. Sélectionné sur dossier parmi 170 candidats pour son Cévenol, le jeune Nîmois participe aujourd'hui à la Coupe de France de la spécialité organisée à Paris, au Parc des expositions de la porte de Versailles. Rencontre.

Avec Florian, on est loin du roboratif sandwich originel, jadis servi dans les cantines du port de Hambourg aux ouvriers allemands. Diplômé depuis dix ans (BEP) de l'Institut Consulaire de Formation de Montpellier (sa ville de naissance), le jeune amphytrion du boulevard Victor-Hugo donne ses quartiers de noblesse à ce monument de la cuisine américaine, qu'il décline à l'infini. De là à participer à la Coupe de France il n'y avait qu'un pas. Rapidement franchi...

" L'idée de participer au concours est partie d'un délire avec mes patrons, Nicolas Carbo et Louis Carrie ", raconte l'ancien basketteur des cadets nationaux du Chemin Bas. " J'en avais pris connaissance sur un réseau social et j'ai partagé l'info avec l'équipe. Tout le monde s'est enthousiasmé et Nicolas a décidé de s'inscrire avec moi. J'imagine que c'était surtout pour me motiver ".

Mais si son Boss n'a pas passé le cut, Florian et son ''Cévenol'' ont attisé la curiosité du comité de sélection. "J'ai rempli le dossier au dernier moment. Il fallait décrire le hamburger dans une fiche technique et envoyer une photo ", précise t-il.

Cet après-midi, uniquement équipé d'une plancha, l'artiste culinaire déballera les petits pains briochés de la boulangerie nîmoise de Frédéric Alle, ses beignets d'oignon doux des Cévennes préparés avec la farine de pois chiches élaborée par Élisabeth Adam et Paul Wellard, sa sauce au pélardon et ses steaks travaillés '' façon farce '' et cuisinera sa nouvelle création. En direct et en  public.

Grande première

" Au Bar Joe, je propose régulièrement de nouvelles recettes de hamburger. Concernant le Cévenol, je l'ai testé durant quelques jours et j'ai guetté les réactions des consommateurs. C'était plutôt positif mais j'ai tenu compte des différentes observations des uns et des autres ", poursuit le sympathique barbu. " Je ne suis pas particulièrement stressé, mais cuisiner en public est nouveau pour moi. D'habitude je suis tranquille, tout seul dans ma cuisine. C'est mon premier concours ''. Pour cette grande première le bizut pourra compter sur le soutien de Nicolas -recalé mais pas rancunier !- qui l'accompagne dans la capitale.

Et cela ne sera pas de trop pour passer l'écueil de la sélection régionale et se qualifier dans la foulée pour la finale nationale. " Je passe à 14 heures 30 pour l'épreuve régionale. Nous sommes vingt-cinq concurrents. Les organisateurs ont divisé la France en cinq zones géographiques et nous sommes cinq par région. La finale se disputera à cinq, vers 15 heures 30 ", conclut le représentant du Sud-Ouest.

Outre les 500 euros assurés à chaque finaliste, et les 2 000 euros promis au vainqueur, c'est surtout la reconnaissance de son travail et la notoriété qui ne manquerait pas de rejaillir sur le Bar Joe que guigne le cuisinier Gardois. En espérant que les trompettes de la renommée soient bien embouchées. Du côté du boulevard Victor-Hugo, on croise les doigts... Et nous avec du coup  !

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectif gard.com 

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité