ActualitésInsolite

MALBOUFFE Les pigeons nîmois sont les plus gros de France

Les pigeons nîmois souffrent dobésité Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les pigeons nîmois souffrent dobésité Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les pigeons nîmois souffrent d'obésité et l'inquiétude gagne les pouvoirs publics (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Burger King, Mc Do, Quick, KFC, Big Fernand… Depuis quelques années, Nîmes attire les fast-foods, si bien qu’elle est aujourd’hui surnommée la « ville sandwich ». Premières victimes de ce raz-de-marée alimentaire : les pigeons qui mangent les restes.

À la veille d’un 1er avril, on aurait presque pu croire à une blague si le sujet n’inquiétait pas jusqu’à la préfecture du Gard. Ce vendredi 31 mars, le préfet, Didier Lauga, a tenu une conférence de presse alarmante en compagnie du représentant de l’Agence Régionale de la Santé (ARS). Tout est parti de l’étude d’une équipe de scientifiques américains qui a permis d’établir un lien entre l’obésité des pigeons et la multiplication des fast-foods. Dans l’État de New-York, un pigeon sur trois est en surpoids, contre un sur huit en Alabama. Pire, les pigeons new-yorkais meurent prématurément (à l’âge de 4 ans contre 6 dans le reste des États-Unis). Hélas, cette tendance se confirme en Europe et en France. Et la cité des Antonins, capitale du hamburger, ne fait pas exception. Elle vient de décrocher un triste record : les pigeons nîmois pèsent 2,2kgs contre 1,5kg en moyenne dans le reste de la France.

Une expérience menée sur les sangliers

Ce qui inquiète les professionnels de la santé, c’est que le métabolisme du pigeon est proche de celui de l’homme. Richard Volage, le directeur de l’ARS, confirme : « Quand un pigeon nîmois, qui mange régulièrement des frites tombées sur un parking, prend 100 grammes, c’est l’équivalent de 3 kgs pour un être humain ». Ayant conscience du problème de santé publique, le préfet Didier Lauga souhaiterait réduire le nombre de fast-foods, tout comme le nombre de jours de fêtes votives : « Évidemment qu’il y a un lien entre les deux. Et je saurai l'établir ! »

La dernière annonce de cette conférence de presse a été faite par Louis Colomb, président de la fédération de chasse du Gard : « Les pigeons meurent de manière précoce alors qu’ils n’embêtent personne. En revanche, dans le département, on a beaucoup trop de sangliers. On s’est donc livré à une expérience : sur les trois derniers mois, on a remplacé les pigeons du Mc Do de Remoulins par des sangliers. Pour voir le résultat… » Pour le moment, le bilan est mitigé. Certes, deux sangliers sont décédés mais 55 voitures ont été endommagées.

Ceux qui n’ont rien dit lors de ce point presse, qui ont gardé la tête baissée, sont les hommes politiques. En off, l’un d’eux a accepté de revenir sur les raisons de ce mutisme : « C’est un sujet très délicat pour nous, dit-il. Vous vous rendez compte du drame que c’est de supprimer les pigeons : qui va voter pour nous maintenant ? » Tu avances et je roucoule ?

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Vous pouvez aussi venir manger au restaurant chez la mère 29 rue Roussy à nîmes une cuisine familiale équilibrée, plat mijoté, entrée+plat+dessert =11,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité