A la uneEconomie

HAUTES-CÉVENNES 1,5 million d’euros pour la croissance verte

Signature de la convention TEPCV entre les différents acteurs du territoire. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Signature de la convention TEPCV entre les différents acteurs du territoire. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

1,5 million d’euros. C’est la somme totale que le Ministère de l’environnement offre au syndicat des hautes-vallées cévenoles pour soutenir son engagement en faveur du développement durable.

Viser l’excellence en terme de transition énergétique et écologique : telle est l’ambition, depuis sa création en 1992, du syndicat mixte de la vallée du Galeizon, devenu aujourd’hui le syndicat mixte des hautes-vallées cévenoles. Un challenge de taille, qui s’est concrétisé par un programme d’actions autour de la lutte contre le changement climatique ; la préservation de la biodiversité, des ressources et des milieux ; le développement des modes de production et de consommation responsables, etc. En 2015, ces efforts sont récompensés avec l’obtention du label ministériel « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV), assorti d’une dotation de 500 000 euros. Une somme non négligeable qui finance plusieurs chantiers d’envergure à Cendras dont la réfection complète de l’éclairage public (200 000 euros), la rénovation énergétique du groupe scolaire (240 000 euros), mais aussi, par exemple, la création de jardins familiaux aux Salles-du-Gardon.

« C’était la première tranche du programme, explique le président du syndicat Yannick Louche, et nous avons décidé de candidater pour la seconde tranche ». Une bonne décision puisque la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, vient de répondre favorablement. Elle accorde « une rallonge financière » d’un million d’euros au syndicat des hautes-vallées cévenoles. Grand sourire aux lèvres, Yannick Louche détaille les projets qui seront réalisés avec cette nouvelle somme. Le plus structurant est vraisemblablement la création, à Saint-Julien-des-Points (48), d’un pôle agri-alimentaire local. Il abritera un atelier collectif dédié à l’abattage de volailles et à la découpe et transformation de tout type de viande. On y trouvera aussi un atelier végétal où l’association Châtaignes Cœur Cévennes pourra stocker et transformer ses châtaignes. Enfin, le pôle accueillera un brasseur du Collet-de-Dèze producteur d’une « Putain de Bière Cévenole » (PBC). Le tout rassemblé dans des bâtiments à haute performance environnementale. « Nous ferons aussi en sorte que les déchets des uns soient utilisés par les autres », souligne Yannick Louche.

D’autres chantiers sont programmés comme la construction de trois plateformes de séchage de plaquettes bois, l’achat de véhicules électriques, des opérations de reconquête de friches pour le maintien de la biodiversité, mais aussi des actions de sensibilisation et d’information auprès de la population. Au total, subventions du ministère de l’environnement comprises, ce sont près de trois millions d’euros qui vont être injectés dans l’économie locale. Des investissements « créateurs d’activité et de quelques emplois également », assure l’ancien maire de Cendras. Pas de temps à perdre pour le syndicat des hautes-vallées cévenoles : le million d’euros doit être dépensé dans les trois ans à venir.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “HAUTES-CÉVENNES 1,5 million d’euros pour la croissance verte”

  1. Par petites touches , on peut arriver à changer en mieux ou en moins pire. La transition écologique de l’économie devrait être une priorité avant qu’il ne soit trop tard. Avec Fillon ou Macron aux commandes, on sera mal barré pour en faire une priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité