A la unePolitique

FAIT DU JOUR Mélenchon-Macron, le duel du 2ème tour pour les écoliers alésiens

Adijira est entrée pour la première fois dans un isoloir. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Adijira est entrée pour la première fois dans un isoloir. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Vendredi après-midi, à l’école primaire des Prés-Saint-Jean d’Alès, la classe de CM2 de l’instituteur Vincent Bury a organisé une élection plus vraie que nature. Un candidat a remporté de nombreux suffrages, volant la vedette à beaucoup d’autres prétendants à la présidentielle.

Pour les élèves de CM2 des Prés-Saint-Jean à Alès, les élections présidentielles ont au moins une immense qualité : ils n’ont pas eu de devoirs à faire ce week-end ! Leur professeur, Vincent Bury, leur a uniquement demandé d’accompagner leurs parents au bureau de vote. Seulement, cette fois, chez les grands, ils ne pourront pas voter. Dommage parce qu’ils maîtrisent désormais le processus du vote comme des chefs.

Au moment du vote... Photo Tony Duret / Objectif Gard
Au moment du vote... Photo Tony Duret / Objectif Gard

A 14h, ce vendredi 21 avril, tous ces électeurs en herbe s’emparent de leur carte d’électeur confectionnée un peu plus tôt dans la semaine, avant de partir vers une autre salle. Adijira, une jeune fille de 11 ans, est la première à s’avancer et prend consciencieusement les onze bulletins. Elle ne reste pas longtemps dans l’isoloir protégé par un rideau orange. Arrivée à hauteur de la présidente du bureau - la sérieuse Manuela qui confie que c’est sa première présidence - Adijira signe la liste d’émargement et entend le fameux « a voté ! ». A la sortie, elle accepte d’en dire plus sur son vote : « J’ai voté Jean-Luc Mélenchon », assume-t-elle devant ses camarades qui tendent l’oreille. Quand on lui demande pourquoi, la réponse ne se fait non seulement pas attendre, mais elle est catégorique : « Parce qu’il a dit qu’il n’y aurait plus d’école le mercredi matin ! ». Forcément… Genti, un garçon de 10 ans, votera aussi pour Mélenchon : « C’est lui que j’aime le plus. Et même ma maman elle vote pour lui ».

Le professeur Vincent Bury fait les comptes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le professeur Vincent Bury fait les comptes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Plus de 50% des voix pour…

Avec cette histoire de mercredi matin, Mélenchon a tout raflé auprès des jeunes alésiens. Après le dépouillement des 20 bulletins, le candidat de la France Insoumise est arrivé en tête avec 12 voix, Emmanuel Macron avec 4 voix et François Fillon avec 1 voix. Trois enveloppes contenaient plusieurs, voire l’intégralité, des bulletins. En réalité, avec 12 voix sur 20 votes, Jean-Luc Mélenchon a gagné dès le premier tour mais le professeur intervient : « Exceptionnellement, on va détourner un peu le règlement pour faire un deuxième tour. Mais votre finale Mélenchon-Macron, ce n’est pas impossible que ça se produise dimanche. Ca va être difficile, mais pas impossible ». Si la vérité sort de la bouche des enfants, on ne sait pas ce qu’il en est du vote… Réponse ce soir, à 20 heures.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité