A la uneActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les rêveries sont presque finies…

Ce soir, à Reims, les Nîmois espèrent encore pouvoir lever les bras au ciel (Photo Archives Anthony Maurin).
(Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 35ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique recevait l’Association de la Jeunesse Auxerroise. Une victoire ou un nul entretenaient encore l’espoir d’une montée en Ligue 1. Score final: 0-1...

A l'image du stade, le public était chaud bouillant avant le coup d'envoi de ce match crucial. Une rencontre qui allait se jouer à guichets fermés. Ambiance de feu, supporters aussi timbrés qu'à la belle époque, bref, grosse ambiance aux Costières et ça fait du bien à voir sous un si joli soleil printanier!

Début en fanfare des Crocos qui mettent immédiatement la pression sur la défense auxerroise mais sans inscrire un but. Des occasions pas très franches mais des idées à suivre. Quelques imprécisions qu'il faudra vite éviter si les Crocos veulent rentrer aux vestiaires ce soir avec les trois points dans leur escarcelle. 26ème, cafouillage devant les buts de Boucher mais les Nîmois ratent le coche ne parviennent pas à glisser le ballon au fond des filets.

Ripart fait son festival

30ème minute, Renaud Ripart décoche une lourde frappe de l'angle gauche de la surface auxerroise. Le ballon flotte, Larry Azouni esseulé met le pied et touche la base du poteau... Le gardien sorti de manière aléatoire laisse filer impuissant mais le cuir ne pénètre pas. Énorme occasion nîmoise!

Encore plus grosse occasion... 36ème, toujours Renaud Ripart à l'initiative. Sur son côté gauche, il transperce le rideau défensif, entre dans la surface et remise en retrait pour Cissokho tout seul au point de penalty. Le Croco enlève trop son tir qui heurte le haut de la barre transversale du portier auxerrois. Dans la foulée et la même minute, but du Nîmes Olympique refusé pour cause de hors-jeu un poil contestable (parce qu'on est à Nîmes!).

Gros arrêt de Marillat sur une frappe à bout portant de Traore à la 40ème minute. Après une excellente remontée de balle, l'AJA se met en position et offre une balle en or à son défenseur qui est monté pour l'occasion. Marillat déjoue avec fermeté la frappe, ouf.

Avec trois montants... Dur de l'emporter!

Feu d'artifice à la mi-temps, nouveau tifo des Gladiators, feux de Bengale, fumigènes... belle et bonne ambiance. Dès la reprise, Marillat se fait quelques frayeurs et Marin, entré en jeu à la place d'Harek, donne des sueurs froides à la défense bourguignonne. Sur corner, il s'envole, pique sa tête qui rebondit trop haut hors du cadre (52ème).

58ème, toujours sur un corner gagné par Aït Fana, c'est Anthony Briançon qui y va de sa belle mais infructueuse  occasion. Christian Kouakou, très discret depuis le début de la rencontre récupère un magnifique ballon à l'angle de la surface d'Auxerre. Le Nîmois arme sa frappe qui file droit comme un boulet de canon mais qui, une nouvelle fois, se heurte à la barre (67ème)! Troisième montant, un chat noir doit être dans les tribunes...

Aïe... Ouille...

Toujours pareil, c'est au tour de Renaud Ripart de décadrer... Après un excellent travail de Thioub qui a remplacé Kouakou une minute plus tôt(73ème), le nouveau nîmois lancé sur son côté gauche arrive à se défaire de son adversaire direct. Il centre en direction de Ripart qui est tout seul dans les six mètres de Boucher.... Vous connaissez la suite, sa frappe s'envole et a dû atterrir sur le parking de la Polyclinique Grand Sud.

Yattara réussira l'exploit à la 77ème... Dans son camp, il intercepte une passe de Briançon, pousse le ballon, franchit la ligne médiane et frappe au but d'un Marillat trop avancé, trop passif et qui n'est pas parvenu à décoller pour parer le tir lobé du milieu du terrain. 0-1, ouille, ça fait mal à la tête. Du coup, à la 80ème minute, moment où les spectateurs devaient allumer leurs lumières, l'ambiance pour célébrer les 80 ans du club tombait à l'eau... Défaite 1-0 des Crocos.

 

Fiche technique NO-AJA:

Spectateurs: 14606.

Score: 0-1 (0-0).

Buts: Yattara (77ème).

Conditions: Soleil, douceur, vent et pelouse en bon état.

Arbitre: M. Yohann Rouinsard.

Avertissements: Yattara (24ème), Fumu Tamuzo (29ème), Ba (59ème), Savanier (72ème).

Expulsion:

Le groupe nîmois: Yan Marillat - Sofiane Alakouch, Anthony Briançon, Fethi Harek (C) (Anthony Marin 46ème), Gaëtan Paquiez - Larry Azouni, Téji Savanier, Karim Aït Fana (Nasser Chamed 87ème) - Ousmane Cissokho, Renaud Ripart et Christian Kouakou (Sada Thioub 71ème). Joueurs non utilisés: Gauthier Gallon – Anthony Marin, Florian Fabre. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe auxerrois: Boucher – Sparagna, Traore, Tacalfred, Mathis (C), (Konate 87ème), Diallo, Toure, Yattara, Ba (Goujon 64ème), Fumu Tamuzo et Courtet. Joueurs non utilisés: Lenogue – Fournier, Aye. Entraîneur: Cédric Daury.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Les rêveries sont presque finies…”

  1. Rien n’est joué, même si hier ce fût le Hold up parfait, 1 occasion, 1 but, l’AJA ne mérite pas du tout ces 3 points, et le Nîmes Olympique a vraiment une belle équipe. dommage, vraiment dommage, mais la chance ça compte aussi dan sun parcours, elle va tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité