A la uneRCNSports Gard

FAIT DU JOUR Le RCN enfonce le clou et grimpe dans le…quart !

Le RCNG est tombé à Dijon ( Photo : archives Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Dominateurs en touche, les Nîmois ont grattés de nombreux ballons face à Castanet Photo : Philippe Gavillet dePeney/Objectif Gard)
Dominateurs en touche, les Nîmois ont gratté de nombreux ballons face à Castanet (Photo : Philippe Gavillet dePeney/Objectif Gard)

Vainqueurs de Castanet dimanche sur leur pelouse fétiche de Kaufmann, après leur succès de 13 points au match aller, les rugbymen nîmois n'ont pas eu trop à forcer leur talent pour s'imposer (16-0). Qualifiés pour les 1/4 de finale du championnat de France de Fédérale 1, les hommes du président Olivier Bonné recevront dimanche prochain les Normands de Rouen...

Le suspense n'aura duré en tout et pour tout que deux minutes dimanche sur une pelouse nîmoise balayé par un vent glacial. Très exactement le temps qu'il a fallu pour les visiteurs de Castanet Tolosan de manquer dès la première minute du match une pénalité de 35 m, légèrement décalée côté gauche, sous les quolibets du public local. La suite n'allait être qu'un long cavalier-seul de la part du RCN, dominateur dans tous les compartiments du jeu. Habiles en touche et conquérants en mêlée, Solis et ses partenaires acculaient les Haut-Garonnais dans leur partie de terrain. Et le résultat de ce travail de sape ne mettait pas longtemps à porter ses fruits. Spécialiste des missile'' sol-air'' longue distance, de 50 mètres, et avec l'appui du vent, Bastien Vilaret enquillait sa première pénalité et donnait l'avantage aux locaux (3-0. 3e).

Dans la grande tribune, avant le match la confiance était de mise et les sourires aussi Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Dans la grande tribune, avant le match la confiance était de mise et les sourires aussi (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Dans la minute suivante, un beau mouvement collectif nîmois se terminait sur un-avant. Pas vraiment aidées par le vent et par un ballon rendu glissant comme de la peau d'anguille par le crachin, les deux équipes, réputées pour pratiquer du beau jeu à la main, s'en remettaient à des phases de contact dont le RCN sortait le plus souvent vainqueur. À Nîmes, un Vilaret en cachait un autre et c'est cette fois Simon qui, dès la 7e minute transformait une pénalité (6-0).

Dans la conquête du ballon, les échanges ont été parfois rugueux mais toujours corrects Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Dans la conquête du ballon, les échanges ont été parfois rugueux mais toujours corrects (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

On n'attendait pas trop longtemps pour voir le seul essai de la partie. Après un mouvement bien construit, les Rouge et Vert transperçaient l'arrière-garde visiteuse et Tavite, en costaud, plantait l'ovale en terre promise. Simon Vilaret ne manquait pas l'occasion de bonifier l'affaire d'un nouveau coup de botte magique et donnait un avantage sérieux aux Nîmois (13-0. 12e). Par la suite ces derniers relâchaient un peu la pression et les débats s'équilibraient un peu, même si Castanet restait plutôt inoffensif et se contentait de mieux défendre. À la 28e, l'ouverture furtive de la boîte à gifle réchauffait les travées et donnait l'occasion aux deux capitaines de discuter règlement et discipline avec l'arbitre. Sans autre conséquence qu'une nouvelle pénalité en faveur des locaux qui n'en demandaient pas tant. Simon Vilaret y allait d'un nouveau coup de pompe victorieux et aggravait le débours des visiteurs (16-0).

Dans la petite tribune on affichait les couleurs Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Dans la petite tribune on affichait les couleurs (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Comme dhabitude, le photographree du RCN nen a pas perdu une miette... Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Comme d'habitude, le photographe du RCN n'en a pas perdu une miette... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Sur sa seule incursion dans le camp des Gardois (37e), Castanet s'offrait une mêlée à 10 mètres de l'en-but local et l'introduction. Mais, comme le roseau de la fable, la défense du RCN pliait mais ne rompait pas et on regagnait les vestiaires. Après la pause buvette, Simon Vilaret faisait connaissance à son tour avec les facéties d'Éole et voyait sa tentative de pénalité passer à côté des perches (53e). Ça chauffait régulièrement dans le camp de Castanet qui faisait front avec courage.

Dimanche prochain, les Nîmois accuiellerons Rouen pour un 1/4 de finale qui sannonce des plus compliqué... Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)
Dimanche prochain, les Nîmois accueillerons Rouen pour un 1/4 de finale qui s'annonce des plus compliqué... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)

Son arrière Laporte croyait bien ouvrir celle des Nîmois quand il éliminait trois adversaires dans un slalom échevelé de plus de 60 mètres. Dommage pour Castanet, mais le feu-follet était repris in-extremis par la patrouille gardoise, vigilante (64e). Et d'autant plus que la pénaltouche et la pénalité à 5 mètres qui s'ensuivaient ne donnait rien. Sur le terrain comme en tribune, l'ambiance retombait et il fallait un ultime rush local pour réveiller la ferveur des supporters (40e). Mais il était dit qu'on en resterait là entre des Nîmois appliqués, mais pas toujours très inspirés, et des visiteurs qui, depuis longtemps, n'avaient plus que leur courage à opposer...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

 

 

 

 

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité