Actualités

L’AGENDA Fête de l’association Acobaleno ce samedi 27 mai 2017 à Nîmes

arcobaleno

Au départ, il y avait quelques amis, moins de cinq doigts de la main pour les compter. Des hommes qui ont beaucoup travaillé. D’abord pour survivre et s’intégrer, ensuite pour réussir dans la vie. Le monde du travail et de l’entreprise les avait réunis mais l’Italie demeurait leur supplément d’âme.

Originaires de Toscane, Franck Bellini, Michel Bonicoli et quelques autres, ont commencé par se retrouver rituellement autour d’un plat, comme poussés par une nostalgie, un chant profond qui les berçait, c’était l’Italie qui chantait dans leurs cœurs. C’était il y a presque trente ans, en 1988….

Aujourd’hui, l’association est une véritable institution qui compte une centaine d’adhérents et plus, si on tient compte des amis et des sympathisants.

C’est une maison ouverte à l’amitié et à la fraternité, qui a ouvert ses portes à tous ceux qui aiment la culture et la civilisation de Dante et de Michel Ange.

Dans l’esprit d’Arcobaleno, tel qu’il est rappelé par le président Bellini, l’association fait de l’Italie une terre originelle, un bout d’histoire commune que chacun porte au fond de lui et que l’on se doit de célébrer solennellement au mois de mai.

A cette occasion, ce 27 mai 2017, Acobaleno organise le repas de la fête nationale (anticipée) au Grand Hôtel de Nîmes.

Près de deux cent personnes sont attendus, présence du consul général d’Italie, Fabrizzio Mazza. Un moment fort où l’on chante l’hymne italien, la main sur cœur, juste après la Marseillaise. Un protocole immuable est strictement respecté depuis l’origine du groupe.

Soucieux de pérenniser la mémoire des italiens gardois et de la nourrir d’actes symboliques, l’amicale qui soufflera ses trente bougies en janvier 2018, a commandé un livre de souvenirs et de récits personnels. Car transmettre et témoigner restent des objectifs importants, voire essentiels.

L’association demeure formidablement enthousiaste pour aller de l’avant et souhaite dresser des ponts entre la France, le Gard et l’Italie, créer des passerelles entre l’originalité des territoires et la diversité culturelles des populations italiennes.

Cette aventure associative, par sa dimension humaine et son succès incontestable, amorce son trentième anniversaire par la création d’un groupe femme, indépendant, répondant au doux nom d’Arcobaleno Bella. Une organisation jumelle où l’échange et les objectifs répondent au même idéal d’enrichissement et de fraternité entre les membres et le monde.

Pour le grand public, dans la perspective de se faire connaître, Arcobaleno organise le 25 juin 2017 une Maccaronnade.

Contributeur : Salem Marchi

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité