ActualitésSociété

NÎMES Retard à l’allumage pour les Jardins de la Fontaine

illumination-jardins-de-la-fontaine

C'est l'endroit même où est née Nîmes. La ville s'est bâtie autour de sa source et les Jardins de la Fontaine nous rappelle cette période. Ils devaient être valorisés et mis en lumière pour la feria, l'événement sera reporté d'un mois.

Il était prévu que les Jardins soient mis en lumière pour fêter la feria de Nîmes. Cette grande fête populaire devait prendre du relief avec cette magique et inespérée illumination d'un lieu aussi mythique que les Jardins de la Fontaine.

Tout démarre en février dernier avec les débuts du chantier de rénovation des installations. Avec un budget de 660 000 euros hors taxe, les jardins devaient vite connaître les améliorations nécessaires à leur embellissement. Classés "Remarquables" et illuminés la nuit, ils pourront prétendre à un autre rôle dans le tourisme nîmois.

Seulement, les travaux prennent du retard et ne seront pas livrés pour cette feria mais plutôt au tout début de l'été, entre la fin du mois de juin et le mois de juillet, probablement pour la manifestation ''Les Jeudis de Nîmes".

La situation ne change guère. Inscrite dans le cadre du Plan Lumière de la Ville, cette mise en lumière va placer le site comme un véritable repère urbain, dans le prolongement des Allées Jaurès pour améliorer les déambulations nocturnes et créer une atmosphère conviviale, tout en gardant une cohérence dans le projet global de gestion et de restauration des jardins.

illumination-jardins-de-la-fontaine2

L’utilisation d’ampoules LED va accroître la durée de vie des lumières et va permettre d’obtenir une haute efficacité lumineuse avec des qualités de teintes remarquables. La maîtrise des allumages dans le temps va également limiter les coûts de fonctionnement. Lumière de balisage (accueil dans le parc et guide pour le promeneur), lumière d’accentuation (pour une mise en valeur des statues et des vases) et lumière de fond (mur du fond et temple de Diane pour faire écho à la Tour Magne), une nouvelle identité nocturne affirmée qui assure une cohérence d’ensemble des traitements lumière appliqués à la Ville de Nîmes.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité