A la uneActualités

FAIT DU JOUR En images : les Feux Romains, voyage féérique autour de la Méditerranée

Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première soirée des Fééries du Pont du Gard millésime 2017 s’est tenue hier soir. Pour son dixième opus sur l’aqueduc Romain, le Groupe F signe un grand spectacle.

Si la filiation avec les spectacles précédents, notamment les Feux Gaulois de l’année dernière est évidente, Christophe Berthonneau et son équipe ont profondément renouvelé et remanié les tableaux pour créer un spectacle tout neuf et impeccablement maîtrisé.

Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après un tableau végétalisé en soutien aux accords de Paris au lendemain du retrait des Etats-Unis de Donald Trump du texte, un engagement copieusement applaudi par les quelque 3 500 spectateurs présents hier soir, le Groupe F a déroulé son voyage autour de la Méditerranée à travers le prisme de la romanité.

Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une romanité dont le spectacle ne fait pas le panégyrique : narré par un esclave enrôlé de force par les Romains, il s’appuie sur les grandes batailles historiques pour nous guider vers l’Egypte, Palmyre, les Balkans ou encore la péninsule Ibérique. Pas toujours léger, notamment le passage sur Palmyre et sa désolante actualité, le spectacle manie toutefois habilement l’humour, notamment le passage où l’esclave est condamné à la « crucifixion avec sursis » avant d’être « revendu en solde. »

Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Bien écrit, visuellement réussi, avec toujours la recette gagnante projections, flammes, feux d’artifice et personnages lumineux, ce millésime 2017 est une vraie réussite. « C’est très original et très bien fait, j’ai admiré le plan technique et je me suis régalé sur le plan historique, témoigne Jean-Pierre, venu de Nîmes voir les Fééries pour la première fois. Je reviendrai certainement l’année prochaine. » « C’était vachement bien, le son est merveilleux et les lumières magnifiques, et la mise en scène réussie avec les personnages lumineux, on reviendra », réagit à chaud Eléonore, venue en famille de Nîmes.

Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Hier soir, lors des Fééries du Pont au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les Fééries du Pont, les Feux Romains, les 2, 3, 9 et 10 juin rive droite du Pont du Gard. Tarifs : 25 euros adulte, 15 euros enfant, 23 euros réduit, 20 euros adulte abonné, gratuit pour les moins de 6 ans. Stationnement inclus dans le prix du billet. Informations et billetterie 04 66 37 50 99 et ici.

Et aussi :

Pour la première année, des food-trucks sont disposés sur place. Un moyen de pique-niquer sans avoir à préparer ses sandwiches…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité