Culture

VENDREDI CULTURE La Nuit des Camisards, nouvelle tournée en 13 dates

Lionnel Astier entouré notamment de Claude Savy (co-président de l'association des Amis de la Nuit des Camisards), Max Roustan (président d'Alès Agglo), Patrick Malavieille (vice-président d'Alès Agglo) et René Doussière (maire de Portes). Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Lionnel Astier entouré notamment de Claude Savy (co-président de l'association des Amis de la Nuit des Camisards), Max Roustan (président d'Alès Agglo), Patrick Malavieille (vice-président d'Alès Agglo) et René Doussière (maire de Portes). Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Comme l’année dernière, le spectacle écrit par Lionnel Astier traversera le Gard pendant l’été. La formule n’a pas changé : les représentations seront nocturnes, en plein air et sans artifice…

« Prévoyez petite laine, chaussures confortables, lampe de poche individuelle et coussin ». Les recommandations pour assister au spectacle de la Nuit des Camisards restent les mêmes. Cet été, 13 dates sont programmées, principalement à travers le département (Junas, Ponteils-et-Brésis, Saint-Florent-sur-Auzonnet, Mialet, Pont-du-Gard, Portes, Salindres) mais aussi quelques-unes en Lozère (Plan de Fontmort, Mende, Meyrueis), et peut-être une dernière... dans le Tarn !

Une tournée itinérante, comme en 2016, dont le succès n’est plus à prouver. « 30 000 spectateurs ont déjà vu la représentation. Et d’une année sur l’autre, les acteurs ont toujours envie de revenir », souligne Gilbert Rouvière, le metteur en scène de la pièce. Pourtant, la tournée n’est pas de tout repos : « C’est très sportif. A la fin de l’été, nous sommes laminés ».

Chaque soir, le public sera accueilli sur le site à partir de 18h30. Il pourra échanger avec des historiens et Lionnel Astier au cours de conférences-débats qui débuteront aux alentours de 19h30. Ensuite, au coucher du soleil, les spectateurs chemineront vers une clairière reculée et remonteront plus de trois siècles en arrière, à cette époque où les protestants sont pourchassés à cause de leur foi, où des assemblées secrètes appellent à la révolte armée ceux qu’on appellera les Camisards.

Et pendant que les 13 personnages de la pièce font vibrer, tout au long de l’été, les touristes et habitants du Gard et de la Lozère, Lionnel Astier planche toujours sur la suite de la pièce, baptisée « Sortir de Babylone ». « Elle évoquera la question des migrants » souligne-t-il et devrait être prête pour 2018.

Informations pratiques

Lieux et dates : 25 et 26 juillet à Junas, 27 juillet au Plan de Fontmort, 28 juillet à Mende, 29 juillet à Meyrueis, 31 juillet à Ponteils-et-Brésis, 1er août à Saint-Florent-sur-Auzonnet, 3 août à Mialet, 4-5 et 6 août au Pont-du-Gard, 7 août à Portes, 8 août à Salindres.

Début, durée et tarif du spectacle : autour de 21h, en fonction du coucher du soleil pendant 1h30. 15 euros.

Conférences et rencontres : Aux environs de 20 heures avec un ou plusieurs invités tels que Henry Mouysset, Hubert Pfister, Jean-Paul Chabrol, Jacques Mauduy, Philippe Chambon, Richard Bousiges, Jacques Verseils, Hubert Bost, Marie-Lucy Dumas.

Plus d’infos sur www.lanuitdescamisards.fr et au 07 83 52 05 28.

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité