A la uneActualités

SAMEDI ET VOUS, Peugeot SUV dernière génération à l’essai

peugeot-3800
Le SUV 3008, une photo de l'habitacle avant sans trucage, de l'espace, une sobre élégance et le confort d'une sellerie cuir (photo Dominique Leroy)

Chaque samedi, les journalistes d’Objectif Gard se muent en testeurs : restaurants, activités, nouveautés… Cette semaine, nous sommes allés au Mas Merlet à la présentation et à l'essai de deux SUV Peugeot le 3008 et le 5008 initiées par les Grands Garages du Gard. 

Quand l'invitation est tombée sur mon bureau, je me suis demandée pourquoi moi ? Mauvais endroit, mauvais moment, dit-on dans les polars français. Et puis en y réfléchissant je me suis dit que finalement l'automobile, ça concerne vraiment tout le monde et pas seulement, les spécialistes, les enragée du comparatif et du détail technique. Il existe aussi des gens comme moi, allergiques aux statistiques et aux chiffres des magazines spécialisés mais qui pourtant ont eux aussi besoin d'une voiture. Alors, le temps de convaincre un photographe de m'accompagner et c'est parti !

Peugeot au Mas Marlet
Une flotte de SUV attend sagement à l'ombre des arbres (photo Dominique Leroy)

Première bonne surprise, le Mas Merlet est un endroit délicieux. Nous nous retrouvons à l'ombre d'une grande tente dans le parc ombragé. Là, une jeune femme ultra compétente assise au volant d'une voiture rutilante explique à un groupe attentif, les merveilles de technologie que recèle le véhicule.  C'est un SUV, comprenons, une voiture entre le 4X4 et la citadine.

Je m'approche et je m'accroche pour ne pas en perdre une miette. On attaque par ce que j'appellerais les assistant de conduite, caméra de recul, limitateur de vitesse intelligent puisque les caméras dont est équipée la voiture détectent les limitations et lisent même les panneaux de chantier…  ce que ne fait aucun GPS. On passe à  une fonction qui, si on l'active, évite à la voiture de faire des écarts sur le bas côté en cas de distraction ou de somnolence… Bien sûr, d'un pied autoritaire, on peut bien entendu reprendre le contrôle à tout moment. Puis on passe à la partie connectée, un assistant de navigation que l'on peut basculer sur le tableau de bord face au conducteur, s'il n'a pas de copilote et qui n'a de cesse que d'accompagner les voyageurs pour un trajet zéro défaut.

 

On peut bien sûr connecter son portable à l'écran dont les fonctions s'affichent en grand et commander les appels, les messages et autres manipulations à la voix,  sans lâcher le volant des mains, ni la route des yeux. Les voitures présentées sont équipées de boîtes automatiques. À la fin de la présentation, je me dis, comme tous les gens présents, que c'est magique mais que l'on doit avoir un peu de pratique pour tout maîtriser. Après c'est formidable, il suffit de programmer les fonctionnalités comme on a envie et on se sent vraiment en sécurité !

C'est beau un volant (photo Dominique Leroy)
C'est beau un volant (photo Dominique Leroy)

D'ailleurs en route pour l'essai, il est temps de passer aux choses sérieuses. Première partie du trajet, je laisse le volant pour apprécier l'habitacle. Une sellerie cuir avec de grosses surpiqûres du plus bel effet. Un design épuré anthracite et alu du meilleur goût, beaucoup d'espace et la conjugaison des vitres teintées et d'une clim au top pour une fraîcheur sans courant d'air froid, la motorisation est silencieuse,  on est bien!

Allez on passe à la conduite. Le réglage du siège est électrique, ça prend deux secondes pour être bien installé. Je tombe amoureuse du galbe du volant vraiment agréable. Conduire cette automobile dont la taille est imposante, même dans le format 3008, est un jeu d'enfant. Maniable, réactive et une boîte automatique sans à coup… Évidemment, elle fait les créneaux toute seule et la caméra de recul voit même sur les côtés. Bref tous ces trésors de technologie sont comme autant d'accompagnateurs ... bienveillants ! Il ne reste plus qu'à conduire un peu tout de même.

Puis il faut descendre et vient le moment de demander combien coûte ce petit bijou. Celle que nous avons essayée est à plus de 40000 € en full option avec le cuir (+2000€). On démarre à 30000€ pour des versions plus simples. Voilà c'est fini, un dernier regard sur cette voiture aux lignes réussies et il est temps de remonter dans mon véhicule. Zut, la clim est encore en panne…

Pout tout savoir :  http://www.ggg-nîmes.fr

Ou par tél au Grands Garages du Gard : 04 66 84 69 08.

Véronique Palomar

avec l'aide précieuse  de

Dominique Leroy

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité