A la uneFaits Divers

NÎMES Le député européen Franck Proust, entendu pendant 12h au Palais de Justice

Franck Proust. Photo : Coralie Mollaret.
Franck Proust. Photo illustration/ Objectif Gard

Le premier adjoint à la ville de Nîmes, Franck Proust, a été entendu jeudi, pendant près de 12 h, par une juge d'instruction de Nîmes dans l'affaire de la Senim, la société d'économie mixte de Nîmes Métropole dont l'élu a été le président.

Le député européen Franck Proust, secrétaire départemental "Les Républicains" depuis 10 jours, avait rendez-vous avec la justice Gardoise. Il est arrivé jeudi matin, à 9h20, au Palais de Justice de Nîmes... Il a été entendu par les juges d'instruction en charge du dossier "dit de la Senin", la société d'économie mixte de Nîmes Métropole dont il était le président au moment des faits. Une affaire qui remonte à 2006 et qui porte sur des "soupçons d'irrégularités" concernant des ventes de terrain et des appels d'offre menés à l'époque par la Senim. Le premier adjoint à la ville de Nîmes est sorti du cabinet d'instruction, jeudi, vers 23h, après plus de 12h de face à face avec la juge.

Une enquête préliminaire a été ouverte en 2006, suivie d'une information judiciaire confiée à des juges d'instruction. En marge de la procédure pénale, la chambre régionale des comptes (CRC) avait épinglé la "gestion" de la Senim. La CRC évoquait dans son rapport des “pratiques hétérodoxes” ou “des offres de couverture” à propos de certaines procédures et notamment la vente de terrain appartenant à la Senim. En 2010, Franck Proust avait déjà été entendu par les policiers du SRPJ de Montpellier. En 2012, des chefs d'entreprise avaient été mis en examen pour "faux et usage de faux, recel de favoritisme et entente illicite"... Ils sont soupçonnés d'avoir faussé les règles du marché des appels d'offre. Il y a un mois, l'enquête semblait accélérer avec la mise en examen d'un promoteur pour "recel de favoritisme".

Jeudi soir, au moment de publier notre article, on ne connaissant pas la décision prise par la juge d'instruction en charge du dossier. Franck Proust, qui a été attendu toute la journée de jeudi au Palais de Justice par ses proches, a quitté le tribunal par une porte à l'abri des regards.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

6 réactions sur “NÎMES Le député européen Franck Proust, entendu pendant 12h au Palais de Justice”

  1. Franck proust est un honnête Homme
    Il dérange certains vu sa performance de gestion lorsqu’il a remplacé le maire
    C’est bizarre que la justice ne s’intéresse pas à Lachaud car lui, ce n’est pas un saint!!!!!

  2. Rigolo de voir les militants republicains essayer désespérément de defendre leurs champions qd ils sont pris la main dans le sac! Faut dire qu’apres Fillon, ils ont de l’entrainement!
    Mention spéciale a Nimois qui s’en prend a Lachaud qui, il faut bien le dire, avait denoncé cela il y a deja longtemps.
    Je suis pas de son bord, ms qd un politique a des couilles et du pif, faut bien le reconnaitre!

  3. « Il ne faut pas mettre tous les politiciens dans le même panier!

    Lachaud en a pris plein la gueule par ses amis il y a 10 ans, mais force est de constater qu’il avait raison de ne pas couvrir les agissements de Monsieur Proust à la SENIM.

    Sinon faut savoir ce qu’on veut, si on traite les politiciens de Chevalier blanc quand ils dénoncent des agissements incorrects, on aura toujours des corrompus »

    1. comment peut on laisser des élus en fonction lorsqu’ils sont soupçonnés
      par la justice, le problème est de constater que ces gens là continuent
      à être dans le milieu de la politique et surtout des affaires.
      Il faut savoir que les gens les plus honnêtes sont les personnes qui ont des revenus modestes, j’ai 67 ans et vraiment dégouté par ces gens qui ne pensent qu’a s’enrenchir sur le dos du « peuple »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité