Actualités

PORT CAMARGUE Réunions de plaisance au Quai d’Escale

plaisanciers-port-cam-1
De nombreuses questions sur les incivilités des pêcheurs sur les pontons interdits pourtant, de "coucous" qui piquent la place, les sanitaires...

La réunion de lundi soir s'est tenue dehors, sur le quai de l'Escale. Comme chaque année, la Capitainerie convie les plaisanciers des pontons à des soirées pendant l'été pour les informer et les écouter.

Ils suivent ainsi l'actualité du port mais sont aussi sensibilisés  de plus en plus à leur rôle pour la préservation de l'environnement. "Et qu'est-ce qu'on fait pour l'accès intempestif des pêcheurs sur les pontons ? Y'en a marre ! À la Grande-Motte, leurs portails sont bien plus pratiques ! Vous devriez vous en inspirer." Lundi soir, la salle en plein air gronde sec mais poliment face au staff de la Capitainerie. Après l'exposé de Delphine Vignaud, la chargée environnement et sécurité, qui rappelle les bases comportementales du plaisancier idéal, l'heure est à l'expression du public.

Port Camargue, premier port de plaisance européen - une particularité qu'on ne risque pas d'oublier tant les usagers, habitants et responsables en sont fiers - est aussi l'un des premiers à avoir lancé une politique environnementale digne de ce nom, pour la gestion des déchets et les pollutions dès 1998. Une exigence qui s'applique aussi aux plaisanciers. "Quand vous partez, il est important que vous laissiez la place propre, sinon nous pouvons exiger une taxe de nettoyage". L'exposé côté Port est émaillé de petites remarques pratiques, assénées avec humour et sympathie mais fermeté. Et de rappels dramatiques, comme celui de l'incendie provoqué par un incident électrique sur un bateau qui détruisit au final cinq autres embarcations en 2007. "N'hésitez jamais à appeler l'équipe de nuit si vous avez un problème, on est là pour ça" explique-t-on encore. Suivent des anecdotes pour inciter le plaisancier lambda au meilleur comportement possible : "Ne pas nourrir les goélands"

"- Ils se nourrissent tout seul, ceux-là !", peste un monsieur, en réponse.

"Ne pas nettoyer vos chiens dans les sanitaires du port, ne riez pas, on l'a vu !", "N'utilisez pas les canipoches -traduction sacs pour cacas de chiens - à autre chose". "Vérifiez bien vos amarres et pensez à les doubler en cas de besoin".

Chaque plaisancier a droit à son petit cadeau de bienvenue avant l'apéro, un kit anti-pollution avec un lot de feuilles absorbantes qui permettent en fond de cale (même propre) d'absorber les éventuelles fuites d'hydrocarbures.  Et écoute des conseils spécifiques dispensés par l'animatrice environnement et une association locale. Entretemps, le responsable de la Capitainerie a détaillé la future révolution des sanitaires du Port, qui feront l'objet de travaux jusqu'en 2020 et dont on vous reparlera sûrement.

La dernière réunion des plaisanciers, regroupés par pontons,  était programmée ce jeudi 10 août. Nul doute qu'elle rimera aussi avec questions.

Florence Genestier

florence.genestier@objectifgard.com

Port Camargue compte 5000 anneaux, la grosse moitié au port, la petite moitié dans les Marinas. 200 places sont réservées pour l'Escale.

Port Camargue, 5000 anneaux d'attache
Port Camargue, 5000 anneaux d'attache

 

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité