A la uneHandballSports GardUSAM

USAM La Green team prend ses repères

Face à Saran, le bras du capitaine Julien Rebichon n'a pas tremblé (Photo : USAM)
Face à Saran, le bras droit du capitaine Julien Rebichon n'a pas tremblé (Photo : USAM)

Ce week-end s’est déroulé le tournoi Jean Luc Théophile à Orléans. En l’honneur de son ancien président, le Saran Loiret Handball a invité pour sa première édition trois grandes équipes de handball masculin, dont la Green Team nîmoise.

Vendredi 18 août, c’est face à Dunkerque que s’est retrouvée l’USAM Nîmes Gard pour une première confrontation perdue aux jets de 7 mètres, après un match nul dans le temps initial (26-26). Dans des débats très serrés et équilibrés à l'avant goût des prochains rendez-vous de Lidl Star Ligue, Nordistes et Sudistes n'ont pu se départager. La loterie des tirs aux buts finissaient pas tourner à l'avantage des résidents de la cité de Jean-Bart et au détriment des Nîmois.

Lesquels se retrouvaient face aux locaux de Saran Loiret Handball pour un match pour la 3e place du tournoi. Dans une opposition jumelle de la première en terme de scénario, avec un Halgrimsson décidément à l'aise dans un rôle de demi-centre, les Usamistes ont finalement pris le meilleur pour finalement s’imposer 28 à 26. Après avoir mal débutés (5-7 à la 15’) les Green Mens ont fait la différence en début de second acte, pour creuser un écart conséquent (19-13) et finalement conserver les devants jusqu’au bout.

Le coach Franck Maurice tirait les premiers enseignements de ces deux confrontations : "Le bilan du tournoi est très satisfaisant. On commet encore quelques erreurs sur jeu rapide ou dans le duel avec le gardien mais c’est encourageant. Il y a encore du boulot mais c’est logique car ça n’est que notre 2ème sortie. C’est rageant de ne pas gagner à cause d’une stupidité. Que ça nous serve de leçon… Défensivement, on a produit de bonnes choses en alternant les charnières centrales et en incluant Kaabech qui a fait une bonne rentrée. On commence à voir du jeu en contre et ça valorise notre activité défensive. Il faut maintenant se maîtriser un peu plus. En attaque, c'est plus compliqué mais on doit faire sans arrière gauche titulaire, même si cela permet de donner du temps de jeu à Grandjean qui s'en est bien sorti sur le second match contre Saran. George et Vozab sont encore un peu dans le dur mais ça va revenir. Plus embêtante est la blessure de Nyateu à l'épaule. On saura ce qu'il en est lundi mais on est optimiste..."

Au final c’est le promu Tremblay en France qui s’est imposé, plutôt tranquillement en finale face à l'US Dunkerque. Première équipe attendue au Parnasse le 13 septembre, les Franciliens sont déjà bien en forme. Quant à l’USAM Nîmes Gard, après la région Centre, elle a pris dès dimanche la route direction la Bretagne et Saint Malo pour la suite de la préparation et de nouveaux matchs à venir dans le cadre du Challenge Christophe Caraty.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité