A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Romain Del Castillo, le petit plus croco

(Photo Anthony Maurin).
Laurent Boissier, directeur sportif du Nîmes Olympique au côté de Romain Del Castillo, le nouveau milieu offensif des Crocos Photo Anthony Maurin).
Laurent Boissier, directeur sportif du Nîmes Olympique au côté de Romain Del Castillo, nouveau milieu offensif des Crocos prêté pour un an (Photo Anthony Maurin).

Pas besoin de châteaux en Espagne! Romain Del Castillo, milieu offensif de l'Olympique Lyonnais qui était prêté au FFBBP01, est devenu Nîmois dans les dernières heures du mercato. Une bouffée d'air frais pour l'attaque gardoise en manque de réalisme.

Le jeune a 21 ans et est né à Lyon. Il mesure 1,72m et pèse 60 kg. Jusqu'ici, sa carrière est exemplaire. Après trois saisons presque pleines passées en CFA du côté de la réserve de la capitale rhodanienne et deux petits matchs en Ligue 1 avec les pros lyonnais, c'est à Bourg-en-Bresse Péronnas que le milieu très offensif est prêté une saison. Là-bas, il joue 37 matchs, marque cinq buts et réalise sept passes décisives. Un rendement qui plaît à Laurent Boissier, directeur sportif du Nîmes Olympique, "C'est encore un dossier très différent de ceux traités cet été! Nous étions intéressés depuis longtemps mais en juin, l'OL n'a pas souhaité le laisser partir. A une semaine de la fin du mercato, tout s'est précipité mais c'est après le coup de fil de son agent que nous avons vite avancés".

Sur son nouveau terrain de jeu, Romain Del Catillo arbore son maillot nîmois avec une certaine fierté (Photo Anthony Maurin).
Sur son nouveau terrain de jeu, Romain Del Catillo arbore son maillot nîmois avec une certaine fierté (Photo Anthony Maurin).

Un joueur polyvalent, encore un. Un joueur habile, encore un. Un joueur à la tête pleine, encore un. Un joueur simple et humble, encore un. Décidément, ce mercato a été celui de l'excellence pour le club nîmois. Seule déception, Romain Del Castillo, comme Olivier Boscagli, sont deux recrues très jeunes mais en prêt sans option d'achat.

"Romain préfère certainement évoluer sur le côté droit mais peut venir au centre ou passer à gauche, c'est un gaucher et j'adore ça! Il a une belle qualité de passes et sait éliminer rapidement ses adversaires, je suis fan. Pour lui, Nîmes doit être un tremplin pour qu'il aille plus haut. Il a bien compris qu'il fallait mouiller le maillot et aller au charbon!" se satisfait Laurent Boissier. Et le jeune joueur de reprendre, "Nîmes était le meilleur club pour que je puisse continuer ma progression. Ici, j'ai senti qu'on avait un intérêt pour moi et ça m'a convaincu. J'ai eu Laurent plusieurs fois au téléphone, j'ai vu le coach et j'ai vu qu'entre eux il existait une confiance totale, sans secret. Le club est très familial et c'est important de se sentir bien, c'est mon cas aujourd'hui".

Hic du début de saison, l'attaque nîmoise. Si les Crocos ont une défense de choc et un milieu détonnant, les attaquant n'ont pas encore trouvé la confiance nécessaire à inscrire une quantité de buts satisfaisante. Que va donc apporter Romain Del Castillo? "Nîmes aime jouer au ballon et les autres équipes ont l'habitude d'adapter leur jeu au jeu de la formation adverse. Nîmes ne le fait pas et continue le jeu qu'il sait produire. Depuis le début de la saison le club n'a inscrit que trois buts, j'espère assurer la dernière passe et faire les bons choix de tirs" pense le joueur.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Son premier match sous les couleurs crocos, Romain s'en rappellera sans doute longtemps. Une rencontre face à l'ogre monégasque, une petite raclée mais un bon souvenir quand même. "A part la défaite qui a un peu gâché la fête, comme c'est un match amical, il n'y a rien de grave surtout qu'en face, c'était Monaco! On a eu des occasions non concrétisées et dans le jeu on a su faire face, même affaiblit, Monaco reste une belle équipe".

Après une très belle première saison en Ligue 2 l'année dernière, le nouveau numéro 10 devrait très rapidement s'imposer car sa polyvalence lui offre une multitude de possibilités. Pourquoi le numéro 10? "C'est le seul qui restait! C'est la première fois que je le porte, c'est un joli numéro à voir mais il ne me met pas la pression" conclut le nouveau croco Romain Del Castillo.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité