A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR La der des ders pour l’Impé ancienne génération

Philippe Corti, Christophe Cjhalvidal et Denis Allegrini Photo Anthony Maurin).
Philippe Corti, Christophe Chalvidal et Denis Allegrini Photo Anthony Maurin).

Et voilà, c'est bientôt fini comme dirait presque l'autre... Nous voilà en septembre 2017 et la dernière feria pour le mythique hôtel Imperator se profile déjà. Mais pas de souci, dès sa réouverture (et même ailleurs pendant les travaux), les festaïres pourront retrouver avec plaisir ce lieu typique de Nîmes.

Au mois de mai dernier nous vous le disions, cette feria des Vendanges sera la dernière pour l'Hôtel Imperator avant les vastes travaux que connaîtra l'hôtel dès la fin de l'année en cours. Heureusement, le temps ne saurait être trop long et la réouverture est d'ores et déjà prévue pour le mois de mars 2019. Il faut dire que le lieu propose chaque année une "programmation feria" dense et select. Jardins ensoleillés mais ombragés quand il le faut, restaurant gastronomique, bar à tapas, tonneaux, casetas, bar tout court et accueil digne, ont vite fait la renommée d'un établissement tel que l'Impé qui change de mains sans oublier son histoire.

Mais avant cela, il faudra bien profiter de ces derniers instants de fête comme on la connaît depuis des lustres. Et la fête sera grande! "L'Imperator, c'est le plus grand jardin privé de Nîmes et plus de l'organisation d'événement avec plus de 50 ans de feria... On ne change pas le format habituel pour cette dernière Feria des Vendanges. Le lieu est très prisé, un peu comme une loge au Stade de France ou un balcon à Monaco mais les nouveaux propriétaires veulent tester de nouvelles choses" explique Christophe Chalvidal, directeur de l'établissement qui souhaite donner un aperçu de la tonalité du futur Imperator. Pour cela, deux nouveautés. Le rooftop, surplombera les jardins dans une ambiance chic et décontractée et le lounge VIP, au coeur des jardins, sur le plancher des vaches pour un service sur mesure.

La Maison Albar hôtel Nîmes Imperator vous attendra dès les premières semaines de 2019.
La Maison Albar hôtel Nîmes Imperator telle qu'elle vous attendra dès le mois de mars 2019.

La vraie nouveauté, le point fort, c'est la "Despedida", la soirée du dimanche 17 septembre à partir de 19h30 et jusqu'à 2h du matin grâce à une belle dérogation de la Mairie. Pour assurer l'ambiance de cette fin de cycle, il fallait du lourd. Philippe Corti et Denis Allegrini s'en chargeront! "Cette soirée sera orchestrée pour être un moment privilégié pour les habitués et les fidèles du lieu", note Christophe Chalvidal. Vous l'aurez compris, pour cette der des ders, le voyeurisme n'aura pas lieu. Pour éviter les badauds qui ne viendraient pas que pour la fête, des bracelets noirs seront à arborer fièrement. 9000 courriers sont partis ce matin et 600 cartes VIP sont en prévente. Des bracelets (hors Despedida car 2000 bracelets noirs sont créés pour l'occasion) seront à retirer à l'accueil de l'hôtel. "Nos chiffres ne changent pas d'un iota d'une année sur l'autre, nous sommes à 10000 personnes par soir et il y a souvent 300 personnes qui font la queue. Pour elles comme pour les personnes qui sont entrées, il y aura une quarantaine de vigiles en tenue ou en civil" tient à rassurer le directeur Chalvidal qui "Ne lésine pas sur les moyens!". Et de reprendre sur le thème de la dernière soirée, "Nous tenons simplement, surtout pour la Despedida, à donner la priorité aux amoureux et aux clients fidèles de l'Imperator. Nous espérons une ambiance intimiste pour que les gens se parlent entre eux, une bonne soirée entre amis et passer un bon moment ensemble".

En Monsieur Loyal, le truculent Philippe Corti. À ses côté, le très implanté Denis Allegrini. Un duo qui ramènera à coup sûr de belles surprises. "On ne peut pas construire l'avenir sans regarder le passé. Les Lacroix, Bousquet, Régine, Nouvel, Gipsy.... Les parisiens sont moins présents qu'avant, pourquoi ne pas les réunir pour cette dernière? Tout le monde ne sera pas là mais il y aura aussi les Camarguais, les acteurs du Sud de la France et les grands noms qui sont souvent venus à l'Imperator pour les ferias. Pour nous, c'est important que le nouvel Imperator s'ancre dans ce lieu au luxe retrouvé", évoque Philippe Corti.

La bodega de l'Impérator, samedi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La bodega de l'Impérator, un samedi soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour accueillir tout ce beau monde (il y aura des surprises), le restaurant gastronomique sera prêt à sublimer le repas d'une centaine de personnes par service, si vous voulez y aller, réservez donc en amont. Pour les bourses plus légères, les tapas ou les tonneaux feront largement l'affaire.

Sinon, outre la dernière soirée, l'Imperator organise une programmation très classique, de celles qui ont fait de lui ce qu'il est. Une grande exposition réunira les travaux de Pizarre, Weber-Guibal, Michel Gilles, Jacques Gorde, Coderch et Malavia, Tombereau, Lattier et Brethon. L'établissement recevra aussi une session du Prix Hemingway avec la lecture de la dernière nouvelle lauréate sans oublier les autres animations telles que les spectacles équestres des Hasta Luego, de Frédéric Cornille (baryton), des Niños de la Noche (musique gipsy), de Flamenc'Alma, de Sebsax et le toreo de salon de l'école taurine de Nîmes.

Pour en revenir à la grande soirée dominicale, "C'est une soirée de clôture plus qu'une soirée de fermeture! Une page se tourne, écrivons la prochaine ensemble! La Despedida, c'est la fin de carrière des toreros mais certains d'entre eux reviennent plus forts encore. L'événement est ouvert à tous ceux qui veulent partager un dernier événement ici. Philippe Corti est un acteur incontournable des fêtes de Nîmes et de l'Imperator, la soirée s'annonce exceptionnelle" rappelle Denis Allegrini qui sera, en plus de l'Imperator, les jeudi, vendredi et samedi, à la Bodega de la Cour des Grands (à côté de l'Impe).

Pour les nostalgiques qui ne se font pas à l'idée, l'année prochaine, l'équipe de l'Imperator devrait simplement traverser le quai de la Fontaine pour organiser sa feria à la Chambre des Notaires, une adresse qui colle parfaitement à cette phase transitionnelle. En attendant et compte-tenu de la sécurité, évitez les heures pleines et allez à l'Imperator avant 23h ou après 1h! Bonne feria.

Hôtel Imperator, Quai de la Fontaine, 30900 Nîmes. Tél: 04.66.21.90.30. Mail contact@hotel-imperator.com et site web www.hotel-imperator.com.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité