A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

NÎMES Bloc Session, l’obsession qui débloque

Identifier son parcours, le visualiser et et grimper! Photo Anthony Maurin).
Identifier son parcours, le visualiser et et grimper! (Photo Anthony Maurin).

Vous n'aimez pas l'escalade, le vertige ou être saucissonné comme un jésus? Bloc Session est une nouvelle salle dédiée à l'escalade version "bloc" pour débloquer les plus frileux... Petit explication pour grande satisfaction.

Le constat était clair dès le début de l'aventure, Nîmes ne disposait pas d'une salle privée d'escalade. 150000 habitants et pas un mur aux simples aspérités pour faire de la grimpette en plein été, incroyable mais pourtant vrai. En vue d'y remédier, deux potos de La Ciotat ont eu la riche idée de fourrer leur mains pleines de magnésie sur les murs d'un vaste hangar niché à deux pas du périphérique, jouissant d'un volume exceptionnel, d'un parking et d'un intérieur un peu spécial.

Nicolas Cuel, directeur de la salle nîmoise explique l'histoire originelle. "Après La Ciotat, les propriétaires se sont lancés à Toulon puis Marseille... Nîmes est la cinquième salle à ouvrir. Le bloc est une des trois disciplines de l'escalade, le but du jeu est de grimper sans corde à 4,5 mètres, comme l'exige le règlement français, tout en utilisant des voies spécifiques pour chaque niveau". Vous l'aurez compris, vous êtes le bienvenu si vous avez entre 5 ans et pas d'âge. Mais attention, le bloc, c'est quand même visuel. "Et ça peut être physique et psychologiquement intéressant! Il existe sept niveaux de difficultés qui couvrent les besoins des plus petits comme des grimpeurs les affirmés. Ici, on n'a pas de corde donc on ne perd pas de temps. Tout va très vite et on peut vraiment s'amuser et travailler plus qu'ailleurs" poursuit le directeur.

Des niveaux les plus simples... Photo Anthony Maurin).
Des niveaux les plus simples... (Photo Anthony Maurin).

Pour la sécurité? Des diplômés d'état bien sûr mais aussi de gros matelas qui servent hélas plus à amortir les chutes qu'à piquer un petit roupillon. Qui dit roupillon dit confort et la salle n'en manque pas. Coin restauration, douches, carré détente, espace training et surtout cli-ma-ti-sa-tion! "Le Gard compte de nombreuses falaises mais tous les sites sont exposés plein sud alors l'été il fait très chaud et c'est bien de venir à l'intérieur pour s'essayer à autre chose. Soyons clairs, nous organisons aussi des session à l'extérieur! Les néophytes peuvent venir pour des séances très ludiques puis nous suivre dehors" rassure Nicolas Cuel. Matériel nécessaire? Aucun en particulier mais de simples chaussons à moins de 50 euros sont recommandés pour débuter (location sur place pour  deux euros). C'est tout, enfin pour le moment.

Comme le but du jeu est d'arriver au bout du parcours imaginé mais bien tracé, se dépasser devient rapidement une nécessité mais ici, pas de concurrence déloyale. "Les gens viennent seul ou en groupe et échangent beaucoup. C'est un sport simple aux valeurs fortes mais c'est surtout hyper convivial! On se rencontre à la salle et ont sort régulièrement à l'extérieur ensemble" poursuit le directeur.

Aux plus difficiles... (Photo Anthony Maurin).
Aux plus difficiles... (Photo Anthony Maurin).

400m² de surface grimpante où vous vous sentirez comme un chèvrefeuille au printemps (ou en automne pour les béotiens). 150 blocs très variés et des parcours qui changent souvent et qui sont toujours testés et approuvés par les trois salariés du site nîmois. "C'est un sport complet, on travaille tous les muscles du haut comme du bas du corps, la souplesse, le mental mais aussi la force des doigts" note Nicolas. Au passage, la discipline sera olympique dès 2020.

Intéressé ou intrigué? Allez faire un tour sur place et vous serez certainement sous le charme. Une session ne coûte que 9 euros et n'a pas de limite dans le temps (n'allez quand même pas coucher sur place!). Le tarif est dégressif quand on prend un carte pour dix sessions. Le sésame mensuel coûte 49 euros et à l'année comptez 360 euros, moins d'un euro au quotidien! D'ailleurs la salle est ouverte tous les jours et propose une amplitude horaire des plus avantageuses. 17h-22h le lundi, 12h-22h les mardi et jeudi, 15h-22h les mercredi et vendredi et 15h-19h le week-end. Pour ne pas gâcher l'affaire, vous pouvez réserver vos créneaux directement sur le site Internet.

Les parcours sont évolutifs et changent très régulièrement (Photo Anthony Maurin).
Les parcours sont évolutifs et changent très régulièrement (Photo Anthony Maurin).

Après quelques semaines d'ouverture, la salle compte déjà 250 abonnés. Un club sportif a également été créé (entre 380 et 420 euros par an), propose des cours hebdomadaires et des événements sont programmés de manière mensuelle sans oublier les sorties "falaises"...

Si vous avez des enfants, leur anniversaire peut également être célébré sur place. Pour 135 euros et 15 bambins maximum, vous aurez droit à 1h30 d'initiation et 30 minutes de dégustation de gâteau! Dans la même veine, le prochain stage "jeunes" aura lieu pendant les vacances de la Toussaint. Durant une semaine, les enfants pourront découvrir la discipline ou s'y perfectionner mais auront aussi la chance de sortir afin de se frotter à certaines parois rocheuses. Résultat des comptes, 175 euros et une aventure qui élève le corps et l'esprit.

Bloc Session BS.3 Nîmes 52 rue Pierre Lescot. Téléphone: 04.34.32.39.69. Mail.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité