Culture

UZÈS MiNuit Blanche fait la promesse de la légèreté

Organisateurs et artistes ont dévoilé cette 4e édition de MiNuit Blanche, vendredi à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Organisateurs et artistes ont dévoilé cette 4e édition de MiNuit Blanche, vendredi à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Paris à sa Nuit Blanche et depuis 2014, Uzès a sa MiNuit Blanche : l’événement culturel revient le vendredi 29 septembre pour une quatrième édition placée sous le signe de l’autonomie et de la légèreté.

Le principe ne change pas : un parcours itinérant dans les rues d’Uzès à la découverte d’oeuvres et d’artistes de créations contemporaines, le tout gratuitement et le temps d’une moitié de nuit.

Dix lieux et une trentaine d’artistes

« On s’intéresse à la création contemporaine, qui pense la société d’aujourd’hui et se penche sur les problématiques actuelles », précise la présidente de l’association Et alors l’art ? Agnès Gomez, qui cette année s’émancipe. « L’association a demandé plus d’autonomie, elle a toujours le soutien de la ville et l’aide de l’Office culturel, mais les choix artistiques et la programmation dépendent entièrement de l’association », annonce le premier adjoint au maire Gérard Hampartzoumian.

Faut-il y voir un lien de cause à effet ? L’association a choisi la légèreté comme thème pour cette édition. « Ce thème unifiera les propositions artistiques, note l’organisatrice. La légèreté, c’est la propriété de ce qui est peu pesant, sans gravité. » Autant dire que par les temps qui courent, qui ne brillent pas vraiment pour leur légèreté, ça va faire du bien.

Pour explorer cette thématique, « la programmation sera plus resserrée, avec dix lieux et une trentaine d’artistes, mais très belle », affirme Agnès Gomez. Belle, et variée, avec des sculptures, peintures, installations, théâtre, danse, chant, photos, proposés « par des artistes locaux, une dizaine viennent d’Uzès et des alentours, des artistes nationaux et internationaux. »

Le tissu artistique et culturel local est comme toujours impliqué, avec la Maison CDCN (ex-Uzès Danse), la médiathèque, la MJC ou encore le Transfo, tout comme le Fonds régional d’art contemporain.

La MiNuit Blanche, le vendredi 29 septembre à partir de 19 heures à Uzès. Programme complet ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité