A la uneActualitésSociété

SAMEDI, C’EST VOUS! Julien, la feria et la chasse

Julien Roussel, patron du Bar de la Bourse à Nîmes (Photo Anthony Maurin).
Julien Roussel, patron du Bar de la Bourse à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Pour la rentrée, chaque samedi à 14 heures, Objectif Gard vous propose une nouvelle rubrique et ouvre ses colonnes aux lecteurs. À charge pour eux de nous raconter ce qui a retenu leur attention dans l'actualité de la semaine. Flash-back, retour en arrière. Paroles de Gardois!

Deuxième semaine, deuxième figure nîmoise. Julien Roussel, patron du Bar de la Bourse (Petite) situé au pied des arènes de Nîmes, nous parle de l'actualité de la semaine. Prosaïque? Pas tellement! Une semaine agitée qui varie entre le désordre du centre-ville, la feria des Vendanges et la chasse au sanglier.

Accès au centre-ville avec ou sans feria.

C'est la mort annoncée du centre-ville. Les boutiques ferment les unes après les autres par rapport au problème de stationnement que connaissent les clients pour venir en ville. On s'en rend compte avec la baisse de fréquentation de nos clients nîmois et gardois en général. On a une augmentation du nombre de touristes mais leur présence n'est réelle que du 1er mai au 15 septembre. On a assisté à un véritable changement de clientèle, nous ne nous y attendions pas, enfin pas autant. Mon établissement a vocation a accueillir des gens qui consomment, plutôt des habitués. Les touristes ne consomment pas de la même manière. Ils n'ont pas pris la place des habitués mais les habitués voient leurs habitudes tellement modifiées que même notre métier de bar de quartier change de façon brutale. On va évidemment tout faire pour s'adapter, ce n'est pas un arrêt mais une évolution de notre profession. En bien ou en mal, l'avenir nous le dira sachant qu'il nous faut changer notre façon de travailler! Pour la feria, les navettes ne sont pas gratuites et ça, c'est dommage. Autour des arènes, on vit avec les arènes. Quand il y a un spectacle, la fréquentation est là. S'il n'y a rien, les clients ne viennent pas forcément.

Actualité internationale? On est tellement abreuvés d'informations par les réseaux sociaux ou la télévision qu'on ne sait plus où est la réalité. Heureusement qu'en local on nous informe mieux... J'aime ce que fait Objectif Gard! Pour le reste, nous suivons de près la réforme économique proposée par notre gouvernement afin de la comprendre tout en anticipant ses éventuelles conséquences. Par rapport à nos commerces de proximité, la baisse du pouvoir d'achat de nos consommateurs va impacter nos commerces. 5 euros par mois en moins pour un étudiant c'est un sandwich et un café par mois en moins chez nous!

Saison de chasse. Elle s'annonce plutôt bien malgré le fait qu'on considère le sanglier comme un animal nuisible alors que pour nous, sur Nîmes, nous ne sommes quand même pas envahis. Il est certain qu'il n'y en avait pas il y a 40 ans mais c'est le cas partout en France, l'espèce colonise, se multiplie et c'est un problème pour nos amis agriculteurs. Cependant, la solution n'est pas la destruction mais au contraire dans une plus grande facilité à chasser. Nous connaissons des lieux qui sont interdits à la chasse à partir d'une certaine période alors que c'est à ce moment-là que nous pourrions  mieux chasser, chasser de manière plus ciblée. Il n'y a qu'à voir les interdictions que nous supportons dans les Gorges du Gardon dont le syndicat mixte interdit la chasse à partir du 15 janvier... Dans le même temps, la Fédération de Chasse nous conseille vivement d'être actifs jusqu'au 1er mars, au moins! Sur place, la population de sangliers est importante. Il y a de l'eau et de quoi manger, les sangliers se retrouvent, se multiplient comme dans une réserve naturelle. Nous savons d'ailleurs que nous sommes en zone Natura 2000 mais il faut l'entretenir! De Dions à Collias, c'est très compliqué...

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité