A la uneActualitésSociété

GARD Le Département, Monalisa et la lutte contre l’isolement des âgés

Monalisa et le Conseil départemental ensemble pour aider, avec les bénévoles, les personnes isolées et âgées (Photo Anthony Maurin).
Monalisa et le Conseil départemental ensemble pour aider, avec les bénévoles, les personnes isolées et âgées (Photo Anthony Maurin).

Dans le cadre de la Semaine bleue dédiée aux personnes âgées, le Conseil départemental organisait une première et très officielle journée consacrée à l'autonomie. Job dating, sortie de livret et signature de charte.

Le vieillissement des Gardois n'est pas récent mais il devient un phénomène de société. Inquiétant ? Oui. Mais peut-être plus pour longtemps. Pour Christophe Serre, Vice-Président du Conseil départemental du Gard, "Le travail accompli ces dernières années est remarquable. Le Gard ne peut agir qu'avec des partenaires car le problème est vaste. Le schéma de l'autonomie, voté en octobre 2016, réaffirme le désir d'accès à l'information et aux droits, question prioritaire de notre mandat. Le Gard a un très fort indicateur de vieillissement et on imagine qu'en 2030, plus de 9500 personnes seront dépendantes... Pour leur donner ces fameux accès, le Conseil départemental a édité un livret (NDLR nous y reviendrons plus en détails) qui semble anodin mais qui n'existait pas. Facile à utiliser, à lire et à conserver, il rassemble tout ce qu'il est bon de savoir et évite le parcours du combattant. Ajouté au guichet unique et au numéro de téléphone attitré qui verront le jour avant la fin de l'année, les choses seront clarifiées."

Dans le même temps, une sorte de job dating était également organisée. Le secteur des services d'aide à la personne est en plein boum et ne connaît pas la crise. Plus de vingt entreprises et associations proposaient 80 emplois pour les jeunes et moins jeunes désireux de se lancer dans la bataille très humaine de l'aide à domicile. "Le secteur recrute, il faut s'organiser et répondre à la forte demande", avoue Christophe Serre. De son côté, Philippe Blachère, directeur territorial de Pôle Emploi, est clair sur la chose. "Le vieillissement existe, il est l'affaire de tous car c'est un enjeu de société. C'est donc un enjeu pour le marché du travail. Ici, 12% de nos offres d'emploi sont étiquetées dans le secteur de l'aide à domicile. C'est un des premiers postes de recrutement mais c'est surtout un secteur où le recrutement fait défaut. En apportant compétences et savoir-être lors des formations proposées, nous développons ces métiers en tension mais porteurs d'avenir."

Des bénévoles qui visitent, une ou deux fois par semaine, des personnes âgées de leur secteur (Photo Anthony Maurin).
Des bénévoles qui visitent, une ou deux fois par semaine, des personnes âgées de leur secteur (Photo Anthony Maurin).

Le secteur de l'aide à la personne c'est aussi du bénévolat... Et le bénévolat, dans une société où tout a un coût sauf l'amour de l'autre, ne fait pas recette. Pourtant, plus de 120 personnes se sont réveillées un matin avec la folle envie d'aider leur aîné.

Monalisa dont l'acronyme n'est autre que "Mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés" est une structure associative qui rassemble des bénévoles œuvrant dans le domaine. Pour Bernard Ousset, Président national de l'organisme créé en 2014, "Le Département du Gard fait beaucoup. Pour nous, c'est un territoire pilote et de nombreux autres départements devraient s'inspirer de ce que l'on fait ici. Mais les bénévoles sont aussi essentiels dans cette lutte contre l'isolement. La société civile a un rôle fondamental à jouer. C'est un engagement citoyen, une responsabilité que nous avons tous ! Il y a dans le Gard 14 équipes citoyennes et leurs adhésions se multiplient."

Responsable gardois de Monalisa, Philippe Boulet note que "l'isolement ne vient pas juste d'arriver dans nos vies. Déjà en 2014, Monalisa avait impulsé une enquête concernant les 353 communes du département pour faire un état des lieux des besoins. Bientôt trois ans plus tard, Monalisa dans le Gard est une des meilleures coopérations de France avec près 150 bénévoles et une collectivité qui s'engage fortement à nos côtés."

Au stylo, Christophe Serre accompagné de Bernard Ousset, Président national du réseau Monalisa, signent la charte qui lie les deux entités (Photo Anthony Maurin).
Au stylo, Christophe Serre accompagné de Bernard Ousset, Président national du réseau Monalisa, signent la charte qui lie les deux entités (Photo Anthony Maurin).

Une bénévole de l'Association Protestante d'Assistance parle de son rôle auprès d'une personne de 75 ans. "Elle n'est pas âgée mais elle est veuve. Elle est tombée et a la maladie de Parkinson. Je vais la voir une fois par semaine. On papote et son visage s'illumine. Elle appelle ça nos causeries ! Parfois nous sortons prendre un café. Elle s'anime et on dirait que son fauteuil roulant s'efface... Plus une société est fraternelle et solidaire, meilleur elle est !"

Autre parole importante d'une autre bénévole du Grau-du-Roi, "Il faut titiller le bénévolat car j'ai fait partie des premières au Grau mais depuis nous sommes 15. Le CCAS est très dynamique et a su rassembler toutes les bonnes énergies en offrant une formation de qualité qui est indispensable. De plus, nous avons parfois la venue de jeunes en service civique. C'est très intéressant car intergénérationnel. Nous avons pour habitude de visiter, en binôme, les gens tous les quinze jours mais nous organisons aussi des après-midis récréatives. Quand on arrive, les gens ne sont pas forcement en forme mais quand on repart, on laisse un peu de vie !"

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité